Jefferson (1 mars 2018) de Jean-Claude Mourlevat

En ce radieux matin d’automne, le hérisson Jefferson décide d’aller chez son coiffeur se faire rafraîchir la houppette. Comment pourrait-il imaginer, alors qu’il arrive plein d’entrain au salon Défini-Tif, que sa vie est sur le point de basculer ? Accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, le brave Jefferson, 72 cm de frousse et de courage, est jeté dans une aventure qui le mènera, pour le meilleur et pour le pire, au pays des êtres humains.

Chronique : Mourlevat nous offre avec ce récit un roman plein d’aventures, de tendresse, d’humour, d’amitiés dans laquelle l’inventivité de l’auteur est remarquable et une formidable invitation à découvrir la littérature jeunesse de qualité pour les indécis. Le ton trépidant et enlevé nous donne envie d’ aimer ….cette fable animalière et pour autant  profonde qu’elle nous touche et nous interpelle avec des thèmes universels sur la protection des animaux; drôle et féroce à la fois un livre à lire et a découvrir.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 272 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 12 années
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (1 mars 2018)
  • Langue : Français

51y68wd-KdL._SX339_BO1,204,203,200_.jpg

 

Le royaume rêvé : Le chant des épines (18 août 2016) de Adrien Tomas

Ils sont les héritiers des clans nordiques.
Ils rêvent d’unifier et de pacifier leurs terres.
Cet espoir se transformera-t-il en cauchemar ?
Voici la geste des jeunes héritiers des clans du Nord et de leurs compagnons. Voici la geste des princes otages, de celles et ceux qui ont pour projet d’unifier les marches du Gel pour en faire leur royaume rêvé, puissant, sûr et juste, gouverné avec sagesse.

Critique :  Un énorme coup de cœur en matière de fantasy où tout fan de ce genre va adorer. On y retrouve tous les clichés comme l’aspect médiéval; l’armement, les moyens de transport, les coutumes et tout sont même posés jusque dans la composition d’une équipe, un groupe construit pour affronter les périls de ce dangereux et incertain royaume. En vrai hommage au Seigneur des anneaux Adrien Tomas nous offre un vrai roman de fantaisie pur et dur. le roman suit cinq héros qui sont tous attachants et extrêmement bien écrits, avec chacun leur personnalité. On suit leurs aventures et leurs relations avec beaucoup de plaisir et on apprend avec eux ce qui se trame au-delà des petites guerres de clans. Au fil du récit, les personnages s’approprient l’histoire, un chapitre à la fois et l’histoire se déroulent peu à peu, chacun apportant sa petite contribution à l’œuvre.
Les péripéties vont amener leur lot d’émotion et de suspens, tandis que la trame prend forme. Le mystère est savamment entretenu grâce à des personnages nuancés, et des intrigues parallèles se succèdent donc donnent de la richesse et du dynamisme au récit. le mélange est savoureux, emballant avec une belle écriture, des combats contre les mandragores et pleins de suspens et de rythme, on sent aussi l’angoisse et le malaise qui monte doucement dans les épreuves qu’ils traversent tout s’enchaine bien et nous amène vers une fin qui ouvre de beaux horizons..

Note : 9,5

  • Broché: 332 pages
  • Editeur : MNEMOS (18 août 2016)
  • Collection : Icares

51qTlFxn-mL._SX334_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Une poule sur un mur : Poèmes et fables d’animaux interprétés par Audrey Fleurot (9 novembre 2016) de Clémence Pollet et Audrey Fleurot

Papillons, hérissons, chats, baleines, poules ou lapins en passant par tous les noms d’oiseaux et sans oublier les poissons… tous sont les bienvenus dans ce merveilleux recueil signé Maurice Carême, Pierre Coran, Robert Desnos, Claude Roy, Jacques Prévert, Gérard de Nerval, Jean de la Fontaine, Jean-Pierre Claris de Florian, Charles Baudelaire… auteurs d’hier et d’aujourd’hui.

Critique : Il est vrai que le titre porte à confusion. Comment faire un choix objectif de poèmes sur les animaux .Chaque poème et fable sont porteurs de messages, tantôt drôles, tantôt émouvants, souvent tendres et attachants et dans lesquels nous retrouvons la joie espiègle de jouer avec les mots, de découvrir un vocabulaire d’une richesse inouïe. Un beau livre intemporel destiné à toute la famille qui revisite fables et poèmes animaliers pour le plaisir des petits et des grands ! le recueil est très agréable à lire. On à la joie de trouver certains poèmes on  ne connaissait que des bribes, ou bien seulement le titre sans savoir qui en était l’auteur. Le fait que ce livre est en quelque sorte des « morceaux choisis » permet de le lire et de le relire, ou bien de l’ouvrir de temps à autre. Donc, très agréable et les illustrations de Clémence Pollet interprètent de façon délicate et poétique ces grands classiques. Le plus de ce livre est le cd où Audrey Fleurot nous raconte ses fables et poésie, un beau cadeaux pour les fêtes de fin d’année.

Note : 9/10

 

  • Album: 48 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : P’tit Glénat (9 novembre 2016)
  • Collection : JEUNESSE

51dw3PunuCL._SX417_BO1,204,203,200_.jpg