L’imagerie de la lecture (23 septembre 2016) de Marcella Grassi et Lucienne Mestres

Cette nouvelle imagerie reste un livre à 100 % ; mais en téléchargeant l’application gratuite pour tablette tactile et smartphone, la couverture et les neuf pages de fin vont s’animer et s’enrichir de jeux, d’interactivité et de vidéos, pour permettre à l’enfant de découvrir et d’apprendre encore plus, tout en s’amusant.

Critique : Très bon support pour l’apprentissage de la lecture à partir du moment ou l’enfant maîtrise son alphabet et la phonétique.
Le livre très bien structuré et illustré, il se poursuit avec logique. Il utilise l’écho-syllabe qui répète chaque fin de mot illustré pour mémoriser la syllabe en question ex : porte TE, tapis PI, tortue TU….et ainsi de suite avec le b le c le p le s …
Il emploie ensuite ces syllabes sur des mots illustrés que les enfants nomment mémorisent et se souviennent par la suite de comment on les utilise
Toutefois il y a des mots utilisés pour modèle de syllabes, inconnus par les enfants et peu souvent employés même par les adultes mais qui restes intéressants à connaître  mais avec les images l’enfant s’en souviens sans souci. Les différents mots proposés illustrés et réutilisés à chaque changement de page

Note : 9/10

 

  • Album: 124 pages
  • Editeur : Fleurus (23 septembre 2016)
  • Collection : L’Imagerie

51sYlcxL+CL._SX409_BO1,204,203,200_.jpg

 

L’imagerie de l’éveil (23 septembre 2016)

Un documentaire complet avec des activités interactives qui passionneront les petits.
Avec ce livre ludique et éducatif, l’enfant va découvrir les couleurs, les sons, les chiffres et les lettres.
Il va développer son raisonnement et son sens de l’observation grâce aux jeux.

Critique : Trés beau graphisme, les pages sont agréables au touché, permet un véritable enrichissement du vocabulaire de l’enfant. Les thèmes: couleurs, lettres, sons, chiffres, formes, contraires, chiffre, association. Ce livre est progressif, et va des apprentissages les plus simples aux plus précis ( le jeu des différences) ; Trés agréable à utiliser, les couleurs sont douces, les dessins joyeux, un bon livre pour préparer son enfant à l’entrée en maternelle. Par contre à ne pas laisser entre les mains des « petits » car les pages sont facilement déchirable.

Note : 9/10

 

  • Album: 128 pages
  • Editeur : FLEURUS (23 septembre 2016)
  • Collection : LES IMAGERIES I

51uyqb2tfl-_sx412_bo1204203200_

 

 

100 animaux (15 septembre 2016) de Marion Piffaretti

Idéal pour partir à la découverte des animaux et favoriser l’acquisition du langage !

Critique : Ce livre  est accessible aux enfants à partir de 10 mois.
C’est donc un imagier sur les animaux idéal pour favoriser d’acquisition du langage, se familiariser avec les animaux du quotidien ou tout simplement jouer avec votre enfant afin de savoir ce qu’il connaît comme animal.
Les illustrations pleine page mettent en évidence une dizaine de mots. Le petit format carré et les pages cartonnées permettent une manipulation facile et durable par les tout jeunes.

Note : 9/10

 

  • Album: 24 pages
  • Editeur : Nathan (15 septembre 2016)
  • Collection : Petit Nathan

5153s4uPDeL._SY497_BO1,204,203,200_.jpg

 

Les pirates (23 septembre 2016) de Emilie Beaumont et Sylvie Michelet

Pour faire connaître aux tout-petits le monde des pirates, leur vie à bord des bateaux, les trésors volés…

Critique :Cette collection s’adresse aux plus petits, ce qui permet d’aborder à la fois l’origine des pirates, leur vie, des pirates célèbres et présentes l’histoire de L’Île au trésor et représente bien l’imaginaire des pirates (carte aux trésors, batailles, îles aux trésors, perroquet, requin, trésors…) avec de beaux graphismes, l’enfant peut apprendre un peu plus sur cet univers.

Note : 8,5/10

 

  • Album: 32 pages
  • Editeur : FLEURUS (23 septembre 2016)
  • Collection : L’imagerie des tout-petits

61bm78ouxql-_sx409_bo1204203200_

 

Les oiseaux (couleurs) (7 septembre 2016) de Elo

Élo, designeuse pleine d’énergie crée des pliages malins pour jouer avec les couleurs grâce à une nuée d’oiseaux farceurs aux plumages riches en surprises !

Critique : Après « Les chiens » voient les oiseaux sur le même concept sur les contraires où les rabats et pliages à travers les pages qui sont plus malins que d’autres pour jouer, ce qui fait réfléchir l’enfant et qui l’entraine avec les couleurs à devoirs les différencier et découvrir les différents oiseaux tous plus rigolos que le suivant. Le graphisme est comme « les chiens » ce ne sont pas de vrais décors mais des couleurs afin de faire ressortir l’attraction des jeux proposer.

Note : 10/10

 

  • Editeur : Editions Sarbacane (7 septembre 2016)
  • Collection : EVEIL

415aAPYcMLL._SY497_BO1,204,203,200_.jpg

 

 

 

 

 

Ne bouge pas ! (6 mai 2016) de Julien Chung et Anne-Sophie Tilly

Ne bouge pas ! vous amène dans l’univers animalier le temps d’une photo. Découvrez des animaux exotiques au travers d’un cadrage photographique qui invite l’enfant à imaginer quel est l’animal qui se cache derrière. Arriverons-nous à faire une vraie photo de classe sans que personne ne bouge ?

Critique : Ne bouge pas! est dessiné dans un format où presque tous les animaux sont blancs et noirs et se détachent sur un fond de couleur vif. Les dessins sont synthétisés de manière à ce qu’ils soient facilement déchiffrables pour les petits yeux encore peu habiles avec les détails, les animaux sont très joli mais on reste dans imagiers pour animaux. Même si le concept est simple on ce demande quand même où le livre va nous amener et quel conclusion nous aurons droit et c’est ce qui sauve le livre de l’imaginer pour entrer dans une petite histoire que les parents pourrons crée avec leurs enfants  le pourquoi ses animaux  cesser de bouger. C’est parce que c’est l’heure de la photo. Une histoire simple mais qui fera plaisir aux enfant si le où les parents peuvent y apporter de leurs imaginaires.

Note : 8/10

 

  • Editeur : Les 400 Coups (6 mai 2016)
  • Collection : LES 400 COUPS
  • Prix : 10 euros

41X-R3f0yBL._SX486_BO1,204,203,200_

 

Tous les bruits (9 juin 2016) de Dominique Leyronnas

Un coffret pour favoriser la curiosité du tout-petit et avec l’application de reconnaissance d’image, écoutez le son associé à la carte !

Critique: Il s’agit d’une boîte contenant des images cartonnées épaisses et de bonne qualité. Au recto il y a l’ombre de l’animal,des bruits au verso une photo et le nom ce qui  servira également lors de l’apprentissage de la lecture.
Ce coffret est très utile lors de retard de langage car il permet de réaliser plusieurs jeux activités.
Dominique Leyronnas signe un ouvrage intéressant et polyvalent. De l’éveil pour les bébés, au langage pour les 2-4 ans à la lecture pour les 5-6 ans, tout est possible avec cet ensemble de carte. Bien vu !

Note : 10/10

 

  • Editeur : Nathan (9 juin 2016)
  • Collection : IMAGIER PH BEBE

51g+1Xr4ZbL._SY498_BO1,204,203,200_