Tout va très bien madame la comtesse ! de Francesco Muzzopappa

La comtesse Maria Vittoria dal Pozzo della Cisterna est effondrée : elle a dû se séparer de la quasi-totalité de ses domestiques et la voilà réduite à faire ses propres courses au supermarché. Tout ça à cause d’un fils, beau comme un dieu et bête comme une huître, qui a jugé malin d’offrir le dernier joyau familial à une starlette décérébrée. Pour sortir de ce pétrin, il va falloir faire preuve d’imagination…

Critique:Voici un  premier roman italien de Francesco Muzzopappa, un livre humoristique où le rire où le sourire parsème les pages de ce roman. L’action en dans une Italie contemporaine, celle de Berlusconi où notre personnage principale est une aristocrate ressemblant à Maggie Smith qui a trois problèmes dans la vie : le temps qui passe, l’argent qui file et son idiot de fils qui file aussi, mais le parfait amour avec une starlette siliconée échappée d’un jeu de téléréalité. Tout irait ainsi pour le mieux dans le meilleur des mondes si le rejeton passablement stupéfait n’avait eu la brillante idée d’offrir à sa douce un magnifique diamant qui est tout ce qui reste de la splendeur des Pozzo della Cisterna et l’unique garantie de résister au déclassement social qui les guette. Pour le récupérer, la comtesse va devoir faire preuve d’imagination.

Le texte est fluide et l’auteur nous mène son affaire avec une rapidité, et avec un sens  de la comédie. Une belle comédie qui est aussi une belle critique de la société italienne et de ce qui ce passe dans le pays. Seul remarque un roman assez court où en en redemande.

Note : 9/10

 

  • Broché: 259 pages
  • Editeur : Editions Autrement (2 mars 2016)
  • Collection : AUTREMENT LITTE

51sFDzWfx3L._SX319_BO1,204,203,200_