Le Saule rieur (3 mai 2017) de Pog et Maureen Poignonec

C’est un petit garçon qui aime aller pêcher à ‘étang, non lui de chez lui, y observer les oiseaux, la vie qui pullule… Un jour, sa lance se prend dans les branches d un saule. « Aïe, tu m’as fait mal ! » entend le garçonnet, ébahi. Alors seulement il s’en aperçoit : le saule porte des lunettes ! Commence une journée fantastique où le « saule rieur », gardien de l’étang, dévoile à l’enfant mille secrets et jeux à partager au bord de l’eau. Et le soir venu, une ultime surprise attend le petit garçon, de retour à la maison.

Chronique : Un très joli album qui dessine une tendre métaphore sur l’apprentissage, grâce au saule.
Le texte est poétique, on y trouve de nombreuses rimes très joliment entremêlées entre les différents végétaux présents sur toutes les pages.
L’univers merveilleux de cet album charmera les enfants. Les illustrations aux tons pastels soulignent à merveille l’univers de ce livre.

Note : 9/10

 

  • Album: 40 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : SARBACANE (3 mai 2017)
  • Collection : ALBUMS (HORS CO

51pDbEnXLdL._SX350_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Publicités

Le Jour de l’âge de raison (3 mai 2017) de Didier Lévy et Thomas Baas

Dans 7 jours, Georges aura 7 ans. L’âge de raison. Il se demande bien ce qui va lui arriver… Est-ce qu’il n aura plus envie de jouer avec ses petites voitures ? 7 ans, l’âge du grand carambolage ? Est-ce qu’il va soudain avoir la tête de son père, dont on lui dit qu’il est le portrait craché ? Georges préférerait ressembler à un grand chef indien, comme Geronimo ! Du lundi au dimanche, jusqu’à la fête familiale pour son anniversaire, Georges s’interroge, tiraillé entre l’envie de faire le grand plongeon et la tentation de retomber en petite enfance. Et le jour dit, il se tient les yeux écarquillés face à la glace : 5, 4, 3, 2…

Chronique :  Il faut grandir et, pour cela, prendre de la distance, afin de gagner de nouveaux territoires d’autonomie et de liberté c’est le thème de cette superbe histoire. Mais peut-on grandir sans peine ? Pourquoi la séparation avec notre ancien nous fait-elle naître en nous un sentiment d’abandon ? Qu’est-ce que le travail de deuil, et est-il jamais terminé ? À quoi servent les souvenirs ? Sommes-nous vraiment nostalgiques de cette fusion première avec notre passé? Avec ce livre qui ici répond avec de la chaleur et de l’humanité une grande empathie pour les enfants nous qui tendant ainsi un miroir où chacun retrouvera ses interrogations et ses appréhensions face à la séparation.

Note : 9/10

 

  • Album: 32 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : SARBACANE (3 mai 2017)

51moFRpGI+L._SX351_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Les Secrets de Brune (29 avril 2017 de Vieira Bruna et Cafaggi Lu

C’est bientôt la rentrée et Brune change de collège… Son angoisse grandit à mesure que le jour fatidique approche. À quoi ressemblera sa nouvelle vie ? Son histoire commence…
Brune est une adolescente timide et secrète, qui
s’interroge sur sa vie, sur le monde qui l’entoure.
Ses copains de classes, ses professeurs,
sont autant d’énigmes qu’elle peine à résoudre.
Comment trouver la clé ?`« Les secrets de Brune » sonnent comme une invitation à se découvrir, se faireconfiance, et pourquoi pas, s’aimer… C’est la recherche du pont qui relie la vie d’une fille ordinaire à ses rêves les plus secrets, un voyage intime sur les ailes d’une hirondelle.

Chronique : Nous suivons Brune, jeune adolescente, qui se retrouve dans un nouveau collège. Elle a peur, elle ne connait personne et est persuadée que personne ne l’aimera. L’histoire est intéressante avec des bout de phrases, des pensées de Brune, des ressentis…  Le lecteur sera touché. Au niveau des illustrations les couleurs et les douceurs de ces traits sont magnifiques! L’illustratrice permet de donner de la douceur et du charme au livre de cette histoire sensibile.

Note : 9/10

 

  • Album: 88 pages
  • Editeur : SARBACANE (29 avril 2017)
  • Collection : BD JEUNESSE

index.jpeg

 

La guitare de Django (2 avril 2014) de Fabrizio Silei et Alfred

Mais où est passé Django ? Tous les soirs, c’est la même chose : ce joueur de banjo d’à peine 18 ans est insaisissable. Pourtant, le tout-Paris des années folles l’attend ! Alors que le jeune prodige va signer son premier gros contrat, c’est le drame : sa roulotte brûle et ses espoirs avec. Il ne pourra plus jamais pincer les cordes trop dures du banjo… C’est là qu’un personnage inattendu entre en scène : une guitare, celle qui va changer sa vie et l’histoire du jazz, cadeau de son frère sur son lit d’hôpital. Elle nous raconte elle-même l’incroyable renaissance du génie…

Chronique : Cet album nous conte l’histoire extraordinaire de Django Reinhardt, l’inventeur du « jazz manouche ». Avec le film Django qui sort en salle ce 26 avril 2017 avec Reda Kateb et  Cécile de France. L’auteur a eu l’idée originale de laisser faire le récit de ce parcours hors du commun par la musique et la guitare. Elles nous racontent la renaissance du génie.La narratrice n’est autre que la guitare de Django. Elle nous parle de son musicien avec beaucoup de tendresse et de bienveillance. Les textes sont poétiques, doux et empreints d’une certaine sensibilité. Les dessins et la coloration sont emprunt de trait vif et sans fioritures. Une palette de couleurs revient dans presque chaque planche : un camaïeu de bleu, de rouge, de rose, de gris. Très bonne idée de raconter aux jeunes l’histoire hors du commun de Django Reinhardt sous forme d’un bel album aux illustrations typées.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 34 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 5 années
  • Editeur : Editions Sarbacane (2 avril 2014)

51iinAphESL._SX373_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Archibald tome 3 : Opération Trolls !1 mars 2017) de Kim Hyun-Min

Trois jeunes Trolls échappent à une horde de Gobelins et se réfugient chez nos héros. Ils ont
grand besoin d’aide ! Pour Monk et Archibald, nos apprentis détectives, c’est le début d une nouvelle aventure.
Alors que Monk flaire la douce odeur de l’or, ils
s’enfoncent dans les entrailles de la Terre à la
recherche d’une mine où les pauvres Trolls travaillent, sous la menace de cruels Gobelins. À leur tête règne le terrible Tounk, qu’Archibald devra affronter en combat singulier !

Chronique : Voici le retour d’ Archibald qui est un jeune garçon solitaire, amateur d’enquêtes, de monstres . Cette histoire peut ce lire indépendamment du tome 2. Avec ses mystères, Trolls, chien borgne qui parle, accessoires ensorcelés, magie, enquêtes et indices, Archibald tous les ingrédients pour les séduire: le trait cartoonesque digne des Scoubidou , des couleurs vives, avec un superbe dessin rond et expressif;  un univers peuplé de monstres et de magie, le duo atypique et bien entendu l’énigme à résoudre.           Un scénario fluide, dynamique pour un troisième tome réussi et qui on espère parti vers un quatrième.

Note : 9/10

 

  • Album: 48 pages
  • Editeur : SARBACANE (1 mars 2017)
  • Collection : BD Jeunesse

616zpIVNBAL._SX370_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Cinémonstres : L’abominable Docteur Mouche (1 mars 2017) de Stéphane Tamaillon et Laurent Audouin

Brooks, la fille du célèbre réalisateur Harry Hausen, et son ami Pikwik le ouistiti atterrissent avec toute l’équipe en Transylvanie pour tourner un film sur Frankenstein. Dès le début, l’ambiance est lugubre. En principe, c’est le professeur Peekaboo qui doit les recevoir dans son manoir… mais de Peekaboo, point. À la place, un bossu nommé Igor (sosie à pleurer de rire de Marty Feldman dans Frankenstein Junior) les entraîne dans de sombres corridors… D’étranges expériences se préparent et
Brooks va devoir sauver la situation !

Chronique : Troisième tome de Ciné Monstres  de  Stéphane Tamaillon et Laurent Audouin qui nous amène en plein dans l’horreur.Toujours remplis de références les parents reconnaîtront le film qui a inspiré cette aventure : La Mouche quant aux plus jeunes, ils auront tout simplement le plaisir de découvrir une histoire complètement folle, une jeune héroïne pleine de courage qui est de retour, des adultes colériques, trouillards et pas très débrouillards, et un bossu nu nom d’Igor et un professeur  pas net… Cette suite ravira les amateurs de mystère et d’horreur. L’écriture de Stéphane Tamaillon est efficace et énergique, les jeux de typographies et de bulles façon BD donnent encore plus de pep’s et les inventions de mots du père de Brooks enrichissent l’humour déjà bien présent de l’histoire et des personnages. Les illustrations de Laurent Audouin, riches et colorées, souvent en pleine page, se marient parfaitement. Un duo qui fonctionne à merveille et que l’on a hâte de retrouver pour un tome 4.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 48 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : SARBACANE (1 mars 2017)
  • Collection : Cinémonstres

51j+ZaNTefL._SX372_BO1,204,203,200_.jpeg

 

Qu’est-ce que tu fabriques ? (1 mars 2017) de Blanquart Audrey et Roque Justin

En une centaine de pages, des activités simples ou plus élaborées sont présentées par des enfants d’âge varié, photographiés en situation. Pour les créations les plus pointues, afin d’assurer un rendu final impeccable, des formes graphiques aux motifs flashy et modernes sont proposées sous forme de cartes détachables/paper toys : pas besoin de découper !
Autant d’idées pour se bricoler de bons moments ensemble. Et c’est facile : dès 6 ans !

Chronique : Les Éditions Sarbacane nous offrent un magnifique livre de Blanquart Audrey et Roque Justin conçu pour jouer et grandir afin d’encourager la motricité fine, l’observation et la déduction à un âge ou apprendre passe par l’action et le toucher;  ce livre leur propose d’expérimenter leur motricité en jouant à des activités simples .Grâce aux 46 cartes à détacher l’enfant pourra s’amuser à créer de nouvelles idées de bricolage et peut faire marcher son imagination et créer ce qu’il souhaite selon son désir. !Les illustrations sont très jolies et pleines de couleurs.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 88 pages
  • Editeur : SARBACANE (1 mars 2017)
  • Collection : ACTIVITES

index.jpeg