Test Blu-ray : Live By Night (24 Mai 2017) de Ben Affleck avec Ben Affleck, Zoe Saldana

Boston, dans les années 20. Malgré la Prohibition, l’alcool coule à flot dans les bars clandestins tenus par la mafia et il suffit d’un peu d’ambition et d’audace pour se faire une place au soleil. Fils du chef de la police de Boston, Joe Coughlin a rejeté depuis longtemps l’éducation très stricte de son père pour mener une vie de criminel. Pourtant, même chez les voyous, il existe un code d’honneur que Joe n’hésite pas à bafouer : il se met à dos un puissant caïd en lui volant son argent et sa petite amie. Sa liaison passionnelle ne tarde pas à provoquer le chaos. Entre vengeance, trahisons et ambitions contrariées, Joe quittera Boston pour s’imposer au sein de la mafia de Tampa…

Chronique Film :  « Live By Night » vaut sans aucun doute le coup d’œil pour la qualité de la mise en scène, elle-même déjà gâtée par une reconstitution somptueuse aussi bien dans les décors plus vrais que nature, que dans les superbes voitures de l’époque dont une course-poursuite étonnante et pas si courante, est un véritable spectacle en soi. Ce film produit et réalisé par Ben Affleck, qui interprète de surcroît le héros à de la consistance quant au rythme et sa durée longue mais passe très rapidement rend le tout superbe à suivre. Ben Affleck compose avec grandeur son personnage de playboy élégant et impassible… Maintenant l’histoire des gangs mafieux au sein de la prohibition de Boston à La Havane, parmi lesquels Joe Coughlin essaie de garder son indépendance et la tête haute à une véritable passion et d’émotion au sein de film tiré d’un roman du de Dennis Lehane. s « Live by night » ne révolutionne pas vraiment le genre en empruntant un peu des différents styles ayant déjà existé auparavant et témoignage du réel amour d’un auteur pour Boston et le cinéma en général .

Note : 9/10

81wnxLyGelL._SL1500_.jpg

Test Blu-ray :

IMAGE : Live by Night a été mis en couleur par le chef opérateur  Robert Richardson ( JFK , The Aviator et Hugo ) sur l’Alexa 65 avec des verres anamorphériques Panavision Vintage 65. En guise de signe à l’histoire analogique du cinéma, le logo Warner d’ouverture est mis sur un fond qui a été délibérément « affligé » pour ressembler à une impression de film usée. Le Blu-ray codé par AVC 1080p de Warner capture cette combinaison de clarté numérique et Éclairage de l’époque modale avec précision et immédiateté. L’image est nettement détaillée, ce qui permet d’apprécier pleinement les costumes et les décors de l’époque méticuleusement filmées. Les noirs sont solides et profonds, ce qui est essentiel pour Richardson. Bien que l’approche cinématographique habituelle consistant à invoquer le passé consiste à adoucir l’image et à émettre une brume sémantique sur tout, Live by Night prend la touche opposée, reproduisant son tableau historique avec une viveur de tons fort. Sublime

SON : Live by Night  arrive avec son DTS-HD MA 5.1, Dans tous les cas, la piste est excellente, se différenciant subtilement entre le contexte urbain de Boston et les environnements plus expansifs des scènes de la Floride, y compris l’atmosphère caribéenne de la ville de Ybor de Tampa. Pour les grandes pièces du film (la poursuite de la voiture de vol de banque, la fusillade climatique), la piste DTS fournit une fusion de machines anciennes, des armes d’incendie, des coups de balle et des enveloppes de coquilles éjectées, et la capacité du format à placer des effets discrets à des points spécifiques Tout l’espace d’écoute est utilisé à plein avantage. Le dialogue est clairement reproduit et bien priorisé, et le doublage VF n’est pas mauvais.

BONUS  :

Les Commentaires: Acteur, écrivain, producteur et réalisateur Ben Affleck est rejoint par le designer de production Jess Gonchor et DP Robert Richardson pour cette piste de commentaires. C’est une piste très intéressante et conversationnelle au fur et à mesure que les trois individus continuent la conversation et discutent de tous les aspects du film. Il convient de noter que cela a été enregistré après la sortie du film.

Les hommes de Live by Night : (HD 8:30) Très brièvement, les acteurs masculins du film commencent à se prononcer pour jouer de l’habillement en tant que gangsters dans un film de l’époque. C’est une fonctionnalité amusante mais courte.

Les anges aux figures sales : les femmes de Live by Night : (HD 8:54) les trois principales personnalités du film ainsi que Ben Affleck et romancier Dennis Lehane discutent de la pertinence thématique de chaque personnage.

L’auteur prolifique de Live by Night: (HD 6:53) Le romancier Dennis Lehane discute d’écrire le roman et de le transformer en un film après des années de développement.

Gros plan : comment réaliser une course-poursuite : (HD 7:35) Un autre bref rendu de production, mais compte tenu que c’est un des meilleurs moments les plus excitants du film, c’est vraiment sympa.

Scènes coupées avec commentaire audio: (HD 15:36) Comme le film est déjà  long, il est facile de comprendre pourquoi ces moments ont été coupés. Le commentaire de Affleck est une bonne inclusion ici et vous donne le sens du processus d’adaptation ainsi que l’édition finale d’un film. Le  plus grand bonus est Joe et Danny Reunite car il comprend le frère de Joe, Danny, joué par Scott Eastwood, dont tout le rôle a été coupé du film.

  • Acteurs : Ben Affleck, Zoe Saldana, Elle Fanning, Sienna Miller, Brendan Gleeson
  • Réalisateurs : Ben Affleck
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (DTS-HD 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 2.40:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 24 mai 2017
  • Durée : 128 minutes

71mT4nXYZnL._SL1000_

Test DVD : Beauté cachée ( 26 avril 2017) de David Frankel avec Will Smith, Kate Winslet

Suite à une terrible tragédie, un publicitaire new-yorkais à la réussite exemplaire sombre dans la dépression. Ses collègues échafaudent alors un stratagème radical pour l’obliger à affronter sa souffrance de manière inattendue…

Chronique Film: Dans les premières situations, le subterfuge est cocasse. Le contexte paraît tellement surréaliste, d’autant plus pour Will Smith, que nous spectateur étant dans la confidence de la supercherie finissons par en rire, voir nous régaler. Avec fluidité, les mises en scènes s’enchaînent et l’incompréhension d’Howard se transforme en colère… Une colère face à cette injustice foudroyante. Non pas vicieux, le film attaque avec profondeur ces éléments que sont La Mort, Le Temps et L’Amour autour de trois duos de personnages où chacun peut s’y retrouver. Le récit est presque scientologique, c’est pourquoi il reprend nos valeurs fondamentales trop souvent jugées acquises pour les ébranler. Nos attachements du quotidien sont remis en cause, nos priorités considérées vitales fracassées et nos valeurs éclatées. « Beauté Cachée » se révèle comme une magnifique histoire inattendue, dramatique avec de jolies moralités sur le deuil et les priorités de nos vies. La chute finale est stupéfiante et honnêtement admirable et conclut en un éclat d’étoiles sensationnel.

Note : 9/10

61qffJ75dKL._SL1000_

TEST DVD :

Image :Une image au piqué affuté, extrêmement détaillée et aux couleurs profondes. Belle tenue des noirs et des blancs.  Les ambiances sont parfaitement retranscrites et le support se révèle d’une grande efficacité. Les contrastes donnent un volume et une profondeur à l’image à la hauteur de l’ensemble

Son : Le son bénéficie d’une grande qualité sonore et il est parfait. Les effets sonores du film envahissent les différents canaux, avec beaucoup de précision et de dynamique.

Bonus : Côté Bonus, le making of est trés intéressant ce qui nous permet de découvrir de l’intérieur la création du film et des avis des acteurs

  • Acteurs : Will Smith, Kate Winslet, Keira Knightley, Helen Mirren, Edward Norton
  • Réalisateurs : David Frankel
  • Format : PAL
  • Audio : Italien (Dolby Digital 5.1), Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français, Grec, Néerlandais
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais, Italien
  • Région : Région 2
  • Rapport de forme : 2.40:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 26 avril 2017
  • Durée : 92 minutes

61X5CGAYklL._SL1000_.jpg

Test DVD : Sully ( 5 avril 2017) de Clint Eastwood avec Tom Hanks, Aaron Eckhart

L’histoire vraie du pilote d’US Airways qui sauva ses passagers en amerrissant sur l’Hudson en 2009.

Chronique Film: « Sully » est heureusement moins centré sur le film catastrophe que sur l’hommage au héros ou tout au moins, la réflexion qui en découle… En effet c’est le fameux Clint Eastwood qui dirige les manettes et sème adroitement son savoir-faire, en évitant les écueils évidents avec un scénario habile, intelligent, et pertinent… Suite à son exploit de sauver toutes les personnes du vol 1549, c’est donc le portrait de ce commandant de bord Chesley Sullenberger, plongé dans une affaire dont la gloire n’est pas si évidente, ni à gérer, ni à endosser, mais dont l’aspect compliqué de la responsabilité par contre totalement imprévue, posera problème aux assurances de cet appareil Airbus ! C’est bien là tout le sujet du film qui alternant les retours sur cet amerrissage sur l’Hudson, les visions ou cauchemars de Sully et ses justifications pour expliquer de manière ubuesque son unique choix, qui retiennent toute notre attention dans ce film efficace, sobre au fond exactement à l’image de ce pilote… Une belle bataille de l’humain face à une bureaucratie de chiffres, de simulateurs et de paramètres en tous genres ! Le cinéaste réussit donc ce projet assez différent cette fois, pour mettre sur un piédestal ce héros ordinaire, en donnant de lui l’apparence d’un homme attachant, fragile et fort à la fois, sincère et courageux et prêt à en découdre avec une administration féroce pour le moins insensée et déconcertante, ce que Tom Hanks arrive d’ailleurs parfaitement à traduire dans son jeu tout en humilité sensibilité et émotion.

Note : 9/10

275869.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

TEST DVD :

Image : L’image est belle et donne au film un éclat surprenant et bien dosé dès lors que l’on rentre dans l’action. Les ambiances sont parfaitement retranscrites et le support se révèle d’une grande efficacité. Les contrastes donnent un volume et une profondeur à l’image à la hauteur de l’ensemble

Son : Les effets sonores du film envahissent les différents canaux, avec beaucoup de précision et de dynamique.Les dialogues ont du volume et se laissent écouter avec plaisir avec les effets sonores du crash.

Bonus : Côté Bonus, le portrait du pilote intitulé « Sully Sullenberger : l’homme à l’origine du miracle » et un making-of d’une vingtaine de minutes sont intéressants ce qui nous permet de découvrir de l’intérieur la création du film, les difficultés du réalisateur et surtout ses impressions au fur et à mesure que le tournage progresse. Du très bon travail

  • Acteurs : Tom Hanks, Aaron Eckhart, Laura Linney, Anna Gunn, Autumn Reeser
  • Réalisateurs : Clint Eastwood
  • Format : Couleur, PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2
  • Rapport de forme : 2.40:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 5 avril 2017
  • Durée : 92 minutes

911pliu-7hL._SL1500_.jpg

Le club des super-héros (Tome 1) – Justice Académie (30 mars 2017) de Derek Fridolfs et Dustin Nguyen

Moi, c’est Bruce Wayne et je suis nouveau au collège Ducard. Une bande de clowns à moitié cinglés erre dans les couloirs, un type nommé Bane veut ma peau et Hugo Strange, le conseiller pédagogique, est, disons, plutôt étrange. Avec mes deux amis, Clark et Diana, on a décidé de mener l’enquête pour découvrir qui se cache derrière tout ça!
BD, rapports de profs, tchats, journal intime… Découvrez les années collège de Batman, Superman et Wonder Woman.

Chronique : comme la plupart des parents, il est toujours du de demander à son enfant de lire plus. Les enfants préfère regarder la télévision ou jouer à des jeux vidéo. La plupart des petits connaissent les héros de bande dessinée. mais ce livre est pour eux et il risque de le dévorer. Il s’agit d’un livre pour enfants approprié à l’âge consistant en un mélange de croquis en noir et blanc, d’écritures de journal et d’autres textes variés. Pourtant, le livre est une lecture facile et amusante pour tous les jeunes fans de superhéros.
Bruce Wayne s’inscrit dans la mystérieuse Ducard Academy et commence immédiatement à soupçonner  qu’il ce passe quelque chose de mal. Il rencontre ses collègues Clark Kent et Diana Prince et les trio enquêtent sur la directive inhabituelle de l’école. Le livre est rempli de visages familiers de l’univers DC (Joker et Harley Quinn qui sont les clowns de l’école, Bane est l’intimidateur de l’école, etc.) et leurs caractéristiques de signature sont exagérées pour un effet comique. Quelques plaisanteries ont souleve des sourires.
La première aventure de Fridolfs et Nguyen dans le monde des livres pour enfants est réussie. Le Club des Super Heros est une excellente façon pour les enfants de profiter de ces personnages classiques et qui aidera les enfants à apprécier la lecture.

Note : 9/10

 

  • Broché: 176 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 13 années
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (30 mars 2017)

61QZlYZnuZL.jpeg

 

Test DVD : iZombie (Saison 2) (29mars 2017) avec Rose McIver, Malcolm Goodwin

Olivia Moore, surnommée Liv, une étudiante transformée en zombie lors d’une soirée qui a très mal tourné, travaille en tant que médecin légiste afin de pouvoir profiter du festin que représentent pour elle les cervelles des défunts. A chaque bouchée, elle hérite des souvenirs de la personne. Cherchant désespérément un sens à sa vie, elle se rend compte qu’avec l’aide du détective Clive Babineaux, elle peut résoudre les affaires de meurtres et calmer ainsi les voix qui la tourmentent…

Chronique Série : Cette 2ème saison de Izombie comprend 19 épisodes, cette histoire de mort-vivant change la donne. C’est une excellente surprise! L’ambiance est légère et l’ensemble rafraîchissant à souhait. Cette série est charmante, amusante et très divertissante. On n’a pas le temps de s’ennuyer.
On est loin des débordements ultra gore de « The walking dead » et les adeptes de celle-ci risquent d’être surpris par le ton gentillet de « iZOMBiE »: sur un ton décalé, Olivia Moore, jeune goule, cherche désespérément à se rendre utile auprès de la police. Avec une enquête policière/fantastique. Le mélange prend bien et on passe un bon moment devant les mésaventures de Liv.
« iZOMBiE » est une série avec de l’ humour, du suspense et de l’émotion sont au rendez-vous.

325303.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Test DVD :

Image : L’image 1.78:1 offre une excellente résolution, des couleurs chaudes, agréablement saturées, bien contrastées avec des noirs denses. Le mieux que puisse proposer un DVD

Son : Le son Dolby Digital 5.1 de la version originale s’impose sur doublages par l’apport du multicanal, bien exploité dans les scènes d’action. Le doublage en français, techniquement au point.

Bonus : En supplément, quelques scènes coupées . Puis, iZombie au Comic-Con 2015 place Rob Thomas, Diane Ruggiero-Wright, les acteurs et un animateur face aux questions d’un public. Plutôt sympathique, mais sans grand apport à la série.

  • Acteurs : Rose McIver, Malcolm Goodwin, Rahul Kohli, Robert Buckley, David Anders
  • Réalisateurs : Michael Fields, John T. Kretchmer, Dan Etheridge, Matt Barber, Viet Nguyen
  • Format : Couleur, PAL
  • Audio : Allemand (Dolby Digital 2.0), Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 2.0), Castillan (Dolby Digital 2.0)
  • Sous-titres : Néerlandais, Français, Allemand, Castillan
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Région 2
  • Rapport de forme : 1.78:1
  • Nombre de disques : 4
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 29 mars 2017
  • Durée : 798 minutes

714upB6z9IL._SL1000_

Test DVD : Mr Wolff (The Accountant) (8 mars 2017) de Gavin O’Connor avec Ben Affleck, Anna Kendrick

Petit génie des mathématiques, Christian Wolff est plus à l’aise avec les chiffres qu’avec les gens. Expert-comptable dans le civil, il travaille en réalité pour plusieurs organisations mafieuses parmi les plus dangereuses au monde.

Chronique Film: « Mr Wolff » de Gavin O’Connor renouvelle en profondeur le genre des films de super héros par le choix de la personnalité même de celui qui en endossera le costume ! Ici c’est le costard cravate de l’expert-comptable doublé d’un génie des mathématiques et surtout atteint d’un autisme sévère ! Portrait pas évident avec des scènes fort réalistes et prenantes lors de l’enfance. L’arrivée à l’âge adulte semble donc continuer sur le même registre avec un Ben Affleck maîtrisé, impassible et presque impressionnant dans son mal être à communiquer avec autrui et pour cause. Puis le scénario bien travailler avec ce qu’il faut d’action, de règlements de compte  en font un film passionnant ! Avec une esthétique sobre, un jeu d’acteurs qui l’est tout autant mais avec un léger doute quand même quant à la possibilité de devenir un tel mafieux quand on est aussi profondément atteint par cette maladie ! Original et Haletant.

Note : 9/10

61lI69RYByL._SL1000_

Test DVD:

Image :Copie HD très détaillée (filmé en 35 mm), contraste excellent et lumière modelée, colorimétrie naturaliste sans excès, teintes nuancées et tons saturés. Les ambiances sont parfaitement retranscrite s’affichant une définition splendide.

Son : La VO s’illustre en DTS-HD Master Audio 5.1, proposant un paysage sonore sobre mais assurément pertinent, sachant occuper parfaitement l’espace lors des séquences orientées action. La VF Dolby Digital 5.1, plus sage, affiche quant à elle des surrounds dynamiques et un doublage FR soignée.

Bonus :  Côté Bonus, trois courts modules revenant sur les coulisses du tournage nous permet de découvrir de l’intérieur la création de ce film.

  • Acteurs : Alex Collins, Alison Wright, Andy Umberger, Anna Kendrick, Ben Affleck
  • Réalisateurs : Gavin O’Connor
  • Audio : Anglais
  • Sous-titres : Français
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 8 mars 2017
  • Durée : 123 minutes

713754869pL._SL1000_.jpg

Test Dvd / Blu-ray : Les Animaux fantastiques (Sortie le 16 mars 2017 en VOD & le 29 mars 2017 en DVD et Blu-ray) de David Yates avec Eddie Redmayne, Katherine Waterston

New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d’être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des Non-Maj’ (version américaine du « Moldu ») déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu… et demeure introuvable. Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d’un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir.

Chronique Film :  On ne pouvait pas quitter l’univers d’Harry Potter sans une pointe de regret. David Yates, réalisateur des quatre derniers épisodes de la saga originelle, non plus, visiblement. C’est pourquoi il s‘adjoint les services de J.K. Rowling elle-même pour écrire le scénario d’une nouvelle saga cinématographique se déroulant dans le même univers, mais plus de 70 ans auparavant. Si l’ambiance du New York des années 1920 tranche de manière radicale avec le ton des Harry Potter, c’est avec le même émerveillement que devant le premier épisode de Chris Columbus qu’on découvre le monde caché à l’intérieur de la valise de Norbert Dragonneau, et ses fascinants animaux fantastiques, un émerveillement souligné par la superbe photographie de Philippe Rousselot, ainsi que par la musique éclatante de James Newton Howard. Si la chasse aux animaux n’a aucune attache importante avec le scénario, on la suit avec un vrai plaisir, d’autant qu’elle est racontée avec beaucoup d’humour, retrouvant un ton léger, dans la veine parfaite de Columbus. Le reste du scénario est, lui, plus sombre, et vient compenser juste ce qu’il faut le ton comique parfois trop appuyé du film. Enfin, le casting se révèle, à l’image des Harry Potter originaux, parfaits, du fragile Eddie Redmayne, au regard pétillant, à l’hilarant Dan Fogler , en passant par Katherine Waterston, pleine de charme et de douceur. Mais la vraie réussite du casting, due à Fiona Weir, dont le flair semble toujours intact.Les Animaux fantastiques ne sont pas qu’un produit dérivé d’Harry Potter, c’est le début d’une saga qui s’annonce tout aussi magique, et qui parvient dès le premier épisode à s’émanciper complètement de la tutelle de son aînée… Une saga à suivre de près.

Note : 9,5/10

Les-Animaux-Fantastiques-image

Test Blu-Ray & DVD :

Image :Le tournage du film a été réalisé à l’aide de caméras Arri Alexa XT et le master intermédiaire augure obligatoirement d’un excellent résultat en terme d’image pour ces éditions blu-ray et dvd. Une image splendide piquée, très équilibrée en colorimétrie et fourmillant de détails . Malgré les nombreux décors cette perfection visuelle est particulièrement saisissante.

Son : Les effets sonores du film envahissent les différents canaux, avec beaucoup de précision et de dynamique avec les dialogues que ce soit en vo et en vf donnent  du volume et  ne se laissent pas déborder par des effets sonores . La musique fait vibrer l’installation et plonge le spectateur dans une certaine mélancolie .

Bonus : Côté Bonus, les making of sont intéressants ce qui nous permet de découvrir de l’intérieur la création du film, la bonne ambiance du tournage et surtout les impressions des acteurs au fur et à mesure que le tournage progresse. Les scènes coupé sont égalent très bonnes et donne un petit plus sur quelques histoires dont ont peut voir la compagne de  Jacob, quelques créatures en plus dans la valise et la chanson d’Ilvermorny. Du très bon travail

_ Les Bonus :

- Avant Harry Potter : découvrez une nouvelle ère !
- Personnage : le magizoologiste
- Personnage : les sœurs Goldstein
- Personnage : les Barebones/Bellebosse
- Personnage : le non-maj boulanger
- Personnage : la présidente et l’auror
- Créature : à la rencontre des animaux fantastiques
- Créature : Botruc – Picket, le botruc peu sûr de lui
- Créature : Demiguise – la créature qui peut se rendre invisible
- Créature : Éruptif – la créature qui danse avec Newt
- Créature : Niffleur – la créature qui aime tout ce qui brille
- Créature : Occamy
- Créature : Oiseau-tonnerre
- Décors : créer le monde des animaux fantastiques
- Décors : New-York (360°)
- Décors : le MACUSA (360°)
- Décors : la valise de Newt (360°)
- Décors : la soirée de Shaw (360°)
- Décors : le Blind Pig (360°)
- Scènes coupées : au nombre de 11

  • Acteurs : Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler, Alison Sudol, Colin Farrell
  • Réalisateurs : David Yates
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (DTS-HD 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 2.40:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : WARNER HOME VIDEO
  • Date de sortie du DVD : 29 mars 2017
  • Durée : 133 minutes

71ib7zTd8IL._SY500_