La Femme à la fenêtre sur Netflix : c’est quoi ce thriller hitchcockien avec Amy Adams ?

Disponible sur Netflix, ce thriller de Joe Wright met en scène Amy Adams dans un huis clos angoissant. Entourée d’une superbe distribution, Amy Adams livre comme à son habitude une prestation sans faille.

Ce thriller tourné en huis clos réunit un très joli casting, composé de valeurs sûres du cinéma américain. A sa tête, Amy Adams interprète Anna Fox, une psychologue aux prises avec ses propres démons et témoin d’une tragédie.

Pour lui donner la réplique, c’est un véritable défilé d’actrices et acteurs de haute volée. On croise ainsi Julianne Moore, Gary Oldman, Jennifer Jason Leigh, Anthony Mackie… Mais aussi des talents émergents dont Wyatt Russell (révélé par sa prestation dans le rôle de l’US Agent dans Falcon et le Soldat de l’Hiver), Brian Tyree Henry (Atlanta) et Fred Hechinger (The Underground Railroad).

Dès le titre, La Femme à la fenêtre, on devine la référence à Hitchcock et son fameux Fenêtre sur cour. En effet, le réalisateur Joe Wright ne se prive pas de citer à plusieurs reprises le classique hitchcockien via des extraits et des reprises de gimmicks dans sa mise en scène.

Une autre référence s’impose elle aussi très vite lorsque l’on découvre Amy Adams en psychologue agoraphobe, incapable de sortir de chez elle, et contrainte malgré elle de participer à une enquête criminelle. C’est bien sûr à Copycat et Sigourney Weaver que l’on pense dans cette mise en place presque identique.

Une fois de plus, Amy Adams ne rechigne pas à se montrer sous un jour moins flatteur, fait encore rare chez les stars hollywoodiennes. Elle convainc sans difficulté dans ce rôle d’une femme meurtrie, qui n’a d’autre activité que d’observer la vie chez ses voisins d’en face. Après avoir assisté à la mort de sa nouvelle voisine, elle perd pied car personne ne veut la croire.

Contrairement à ses précédents films, la mise en scène de Joe Wright se veut assez démonstrative, allant parfois flirter avec l’expérimental et une forme de théâtralité. On regrette également que cette distribution exceptionnelle ne soit pas mieux mise en valeur. Seul Wyatt Russell, en dehors d’Amy Adams bien sûr, se retrouve avec un rôle consistant et un vrai personnage à défendre.

Est-ce cette faille dans le scénario qui a mis un frein à la sortie du film ? En effet, La Femme à la fenêtre a connu plusieurs revers. La sortie en salles du film – qui a été tourné en 2018 – a été maintes fois repoussée, pas seulement à cause de la pandémie. Des projections test catastrophiques ont contraint l’équipe à tourner de nouvelles scènes. Désormais acquis par Netflix, saura-t-il trouver son public ?

Enola Holmes sur Netflix : une suite pour le film avec Millie Bobby Brown et Henry Cavill

Une suite pour le film Netflix Enola Holmes ! Millie Bobby Brown se glissera à nouveau dans les robes de la jeune détective privée.

Huit mois après la sortie du premier volet, Netflix annonce la mise en production d’Enola Holmes 2, le film porté par Millie Bobby Brown. Cette dernière prête ses traits à la petite sœur du célèbre détective anglais. Dans le premier film, la jeune fille partait à la recherche de sa mère (Helena Bonham Carter) et découvrait une conspiration feministe. 

Le scénariste Jack Thorne avait volontairement laissé la porte ouverte à une suite. D’autant plus que le long-métrage est tiré de la saga littéraire Les enquêtes d’Enola Holmes écrite par Nancy Springer, et qu’elle est composée de 6 livres. 

Enola Holmes

Nous ne savons pas encore de quoi parlera ce second opus, mais on peut s’attendre à une nouvelle énigme et des codes à déchiffrer. Netflix a d’ores et déjà  annoncé le retour d’Henry Cavill (Sherlock Holmes) mais aucune nouvelle de Sam Claflin (Mycroft). Harry Bradbeer se chargera une nouvelle fois de la réalisation.

Enola Holmes a été un énorme succès pour la plateforme de streaming. Selon leurs chiffres, le film a été vu par 76 millions de personnes en 28 jours seulement.

Jungle Cruise : une sortie en salles et sur Disney+ aux États-Unis pour le film avec Dwayne Johnson et Emily Blunt

Comme « Raya et le dernier dragon », « Cruella » ou « Black Widow » avant lui, « Jungle Cruise » sortira simultanément dans les salles américaines et sur Disney+ (moyennant un supplément) le 30 juillet prochain.

Ce n’est plus vraiment une surprise aujourd’hui, car le studio est devenu coutumier de cette option consistant à sortir un film dans les salles américaines et sur Disney+ le même jour, moyennant un supplément de 29,99 dollars pour les abonnés. Après Raya et le dernier dragon, Cruella et Black Widow, c’est Jungle Cruise qui y aura droit le 30 juillet prochain.

Jungle Cruise

Attendu le 28 juillet dans les salles françaises, le long métrage ambitionne d’être le nouveau Pirates des Caraïbes de Disney. Adapté de l’attraction du même nom, il nous emmènera au cœur de la jungle amazonienne aux côtés de Dwayne Johnson et Emily Blunt à la recherche d’un remède miraculeux sur un rafiot délabré.

Mis en scène par Jaume Collet-Serra, qui tourne actuellement le film DC Black Adam avec Dwayne Johnson, Jungle Cruise est également interprété par Edgar Ramirez, Jesse Plemons ou Paul Giamatti. Et il va maintenant falloir voir si, faute de pouvoir procéder comme aux États-Unis, chronologie des médias oblige, il passera exclusivement par les salles en France, ou s’il sera destiné à Disney+ trois mois plus tard, comme Raya et le dernier dragon.

En attendant, le studio a précisé que ce mode de sortie ne deviendrait pas la norme pour tous ses prochains films, puisque certains, comme Free Guy ou l’opus Marvel Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux ne passeraient que par les salles américaines dans un premier temps.

Nouveautés LEGO Marvel 2021 Infinity Saga : les visuels officiels !

Nouveautés LEGO Marvel 2021 Infinity Saga : les visuels officiels !

Nous pouvons découvrir aujourd’hui les visuels officiels des nouveautés LEGO Marvel 2021 Infinity Saga avec six boites tirées de différents films du Marvel Cinematic Universe.

LEGO Marvel 2021 Avengers

Ces boites sont prévues pour le 1er juin prochain mais une enseigne britannique les a visiblement déjà mises en rayon, et Amazon vient de les mettre en ligne. Je vous ai également mis ci-dessous les prix attendus pour ces sets, les prix finaux pourront être légèrement différents mais cela vous permet déjà de vous faire une idée :

Ce nouveau vaisseau semble être une très jolie mise à jour plus détaillée de celui du set 76107 Thanos Ultimate Battle de 2018, il rejoindra à coup sûr ma collection.

LEGO Marvel 76186 Black Panther

Bon chien T02 – 21 avril 2021 de Lapuss’, Tartuff & Baba

Fidèles, affectueux et joueurs, les chiens illuminent le quotidien de leurs maîtres. Il faut cependant avouer que nos chers toutous se montrent aussi parfois un peu balourds et qu’ils provoquent, sans le vouloir, bien des catastrophes autour d’eux.

Achat : https://amzn.to/2SRFxmb

Chronique : J’adore les chiens, les chats et.. la série Putain de Chat de Lapuss’
Fidèles, affectueux et joueurs, les chiens illuminent le quotidien de leurs maîtres. Il faut cependant avouer que nos chers toutous se montrent aussi parfois un peu balourds et qu’ils provoquent, sans le vouloir, bien des catastrophes autour d’eux. D’un point de vue esthétique, nous sommes sur la même ligne directrice que Putain de Chat. Les anecdotes sont en noir et blanc. Les traits sont fins et simples. Il y a peu de décor et de détails. Encore une réussite avec cette lecture qui m’a fait passer un agréable moment.

Note : 9/10

  • Éditeur : Kennes Editions (21 avril 2021)
  • Langue : Français
  • Relié : 64 pages
  • ISBN-10 : 2380753466
  • ISBN-13 : 978-2380753462

Ninn T05: Magic City – 28 avril 2021 de Jean-Michel Darlot & Johan Pilet

Magic City… Un antique parc d’attractions perdu au coeur des Grands Lointains, abandonné depuis plus d’un siècle. Intriguée, Ninn décide de s’y rendre, emmenant avec elle son tigre de papier et ses amis Chad et Ulrika.

Achat : https://amzn.to/3fnuvwK

Chronique : Merci au édition Kennes pour cet album si sublime. L’histoire  de cette petite fille trouver dans le métro nous plonge dans une superbe histoire et il est impossible de s’en détacher grâce à des dessins sont très doux avec un coté enfantins mais qui garde un sérieux pour que tous le publics puisse le lire avec des  décors qui nous permettent de passez facilement du réel au fantastique. Portée par des dessins précis et une narration captivante, ce tome cinq de Ninn est juste superbe.
Ninn est charmante et pleine de vie et on s’attache rapidement à elle et nous donne des émotions ce qui ne nous ne laisse pas indifférent. On glisse au fil des pages vers le fantastique, avec en final une ouverture sur un monde imaginaire .

L’originalité scénique s’est étiolée et fait place à présent à un enchaînement d’actions. L’aventure est dynamique et imaginative. C’est au milieu d’un parce d’attraction qu’elle va devoir avancer et combattre les idées sombres qui la poursuive. On retrouve la dualité des vignettes sombres et de celles aux tons plus pastel.
Une formidable quête de soi qui va révéler à notre héroïne ses origines et sa véritable nature. Un vrai coup de cœur.

Note : 10/10

Éditeur : Kennes Editions (28 avril 2021) Langue : Français Relié : 64 pages ISBN-10 : 2380752001 ISBN-13 : 978-2380752007

Le garçon au visage disparu – 21 avril 2021 de Larry Tremblay & Pierre Lecrenier

Jérémy se plaint que son père, travailleur humanitaire, délaisse sa famille au profit d’étrangers vivant à l’autre bout du monde. Il faudrait qu’il soit lui-même à moitié mort, pense-t-il, pour que son père lui exprime enfin son amour.

Achat : https://amzn.to/3bsW7iO

Chronique : Un roman graphique sur le thème de la disparition…Jérémy se plaint que son père, travailleur humanitaire, délaisse sa famille au profit d’étrangers vivant à l’autre bout du monde. Il faudrait qu’il soit lui-même à moitié mort, pense-t-il, pour que son père lui exprime enfin son amour. Lorsque Jérémy apprend que celui-ci a été pris en otage, son univers bascule. Sa mère, un matin, le retrouve dans son lit sans visage. Les oreilles, les yeux, le nez de son fils ont disparu. Désemparée, elle contacte policier, psychiatre et prêtre afin qu’ils l’aident à comprendre cette étrange disparition.

Texte métaphorique, Le garçon au visage disparu nous transporte dans un monde teinté d’humour, tantôt loufoque, tantôt inquiétant, où le théâtre flirte avec le fantastique et le film d’épouvante. Larry Tremblay et Pierre Lecrenier dans cette nouvelle bande dessiné , explore le territoire de l’adolescence quand l’identité, encore fragile, cherche ses repères.

Tout est admirablement mis en place pour nous plonger dans un univers cinématographique, mais dans une bade dessiné c’est une intéressante distanciation qui laisse le temps d’absorber cet étrange univers et de comprendre la complexité des différentes couches de l’incomparable texte de Larry Tremblay.

Note : 9,5/10

Éditeur : Kennes Editions (21 avril 2021) Langue : Français Relié : 96 pages ISBN-10 : 2380753237 ISBN-13 : 978-2380753233

Notre-Dame des loups – 13 mai 2021 de Adrien TOMAS

1868, aux confins de l’Amérique, sept Veneurs, hommes et femmes sans foi ni loi, aux munitions forgées d’argent, l’âme froide comme l’acier, parcourent les immensités de l’Ouest sauvage à la recherche de Notre-Dame des loups, une créature qui serait à l’origine de la prolifération des lycanthropes sur le territoire américain.

Achat : https://amzn.to/3ohhYPl

Chronique : Notre-Dame des Loups a été un gros, gros coup de cœur. Je l’ai dévoré si vite que je n’ai presque pas eu le temps de le savourer, je n’ai tout simplement pas réussi à le lâcher.
Nous sommes en 1868, en Amérique, et nous suivons une bande de sept Veneurs en mission. Ce sont des chasseurs d’exception qui traquent sans relâche les lycanthropes avec le fol espoir de parvenir à éliminer Notre-Dame des loups, l’Alpha, la mère, celle par qui tout aurait commencé.

En si peu de pages, l’auteur nous offre un background fouillé, riche et non seulement bien développé mais aussi bien utilisé, qui sert vraiment son intrigue. Quelques années seulement après la guerre de sécession, on découvre un pays divisé, affaibli, où les comportements n’ont pas encore tous évolués dans le bon sens. C’est dans cette ambiance un peu dark et très western vraiment crédible et réussie que nous suivons les Veneurs, chacun ayant une raison bien particulière de participer à la chasse.

Les Veneurs donc, sont au nombre de sept. Chaque chapitre du roman vous offrira le point de vue d’un nouveau membre de la Vénerie, et ce à la première personne. Qu’il est doux d’être propulsé dans la tête d’un beau salaud ou d’un esprit dérangé, c’est toujours une expérience des plus singulières ! En tout cas, c’est un sans-faute de la part d’Adrien Tomas. Chaque personnage est hyper travaillé, nuancé, avec une histoire précise et toujours intéressante. Mais surtout, ils ont tous leurs secrets, et ils cachent tous très bien leur jeu… Cette construction est juste génialissime, elle renverse nos certitudes toutes les deux pages et joue avec nous jusqu’à la dernière ligne. Et je reste plus qu’admirative de la précision avec laquelle Adrien Tomas arrive à raconter les histoires de chacun en si peu de pages. Du génie, je vous dis !

Les personnages sont donc extrêmement bien travaillés, crédibles et leurs dialogues sont savoureux, en totale adéquation avec la personnalité de chacun et l’ambiance du roman. L’auteur respecte aussi le mythe du loup-garou, sans rien édulcorer, en apportant un coté mystique très appréciable qui n’a fait que rendre encore plus palpable l’atmosphère angoissante de la chasse. Quant aux paysage et à l’ambiance… Un sans-faute absolu, je vous dis. Je n’ai trouvé aucun défaut à ce roman !

La principale qualité de Notre-Dame des loups, c’est cette capacité à surprendre le lecteur absolument tout le temps, sans lui laisser le temps de reprendre son souffle ou de se remettre de ses émotions. Oubliez l’idée d’avoir un marque-page, vous finirez le livre avant même d’en avoir eu besoin ! Finalement, je regrette presque un peu de l’avoir lu si vite, de ne pas l’avoir savouré comme il l’aurait mérité. Il est si court, croyez moi, vous l’aurez fini avant même de vous en rendre compte. C’est surement le page-turner le plus prenant que j’ai lu à ce jour, impossible à lâcher, chaque fin de chapitre étant insoutenable.

J’ai donc eu un très gros coup de cœur pour ce court roman, que j’aurais égoïstement voulu plus long pour pouvoir en profiter plus longtemps, alors qu’il est tout simplement parfait tel qu’il est.

Note : 9,5/10

Éditeur : MNEMOS (13 mai 2021) Langue : Français Broché : 192 pages ISBN-10 : 2354089058 ISBN-13 : 978-2354089054

La Légende du noble chat Piste-fouet – 13 mai 2021 de Tad WILLIAMS

Le jeune chat Piste-fouet vient tout juste de se voir conférer un nom par l’Assemblée des Anciens et alors qu’il trouve l’âme-sœur en la personne de la jolie Patte-feutrée, elle disparaît dans des circonstances mystérieuses.

Achat :https://amzn.to/3hmh1nq

Chronique : La Légende du noble chat Piste-fouet parle d’un chat dans un monde où les chats ont une civilisation et communiquent entre eux. En fait, ils ont leur propre mythologie et, bien que les humains existent, ils ont tendance à être ces créatures qui vivent dans un monde mystérieux, un monde qui croise parfois celui des chats, mais pas de beaucoup. En fait, tous les animaux ont leur propre culture et leur propre mythologie, mais c’est le monde des chats qui est au centre du livre. Le fait est que ce livre parle de chats et de la façon dont ces chats partent en quête et finissent par sauver le monde d’un chat particulièrement maléfique et méchant, et honnêtement, qui n’aime pas les chats ?

Les gens qui détestent les chats, bien sûr, mais comme on dit, les gens qui détestent vont détester. Il y a des gens qui sont allergiques aux chats, donc je peux comprendre pourquoi ils ne les aiment pas particulièrement, mais je dois admettre qu’il faut aimer la nature plutôt excentrique de nos compagnons félins, même si, comme on dit, les chiens ont des maîtres et les chats des employés. En fait, c’est la raison pour laquelle mon amie préfère les chats aux chiens – les chiens ont tendance à être dépendants et incroyablement collants (je suis sûre que les propriétaires de chiens ont découvert ce qui se passe lorsque vous ramenez un nouveau chien à la maison et que vous allez ensuite vous coucher pour être tenu éveillé toute la nuit par des hurlements de solitude) alors que les chats ont tendance à être indépendants. Ils sont indépendants dans une certaine mesure, car lorsqu’ils veulent quelque chose (généralement quelque chose à manger), vous le savez généralement. Malheureusement, l’idée d’aller attraper une souris ne fonctionne généralement pas.

Ce qui commence comme une joyeuse petite histoire de chat, prend définitivement une tournure sombre un peu moins de la moitié du parcours. Je pense qu’on peut le décrire comme une version féline du « Seigneur des Anneaux ». Ou peut-être, « Le Magicien d’Oz », qui est ce que je pensais VRAIMENT à la fin ! (« Si je dois encore chercher le désir de mon cœur, je ne chercherai pas plus loin que mon propre jardin. Parce que s’il n’est pas là, je ne l’ai jamais vraiment perdu pour commencer. » – Dorothy) Pour un premier livre, Tad Williams fait un excellent travail !
Il faut probablement aimer les chats pour apprécier ce livre. Mais il alimente aussi mon imagination, en me faisant croire que tous les animaux ont leur propre petit monde d’aventures tout autour de nous.

Note : 9,5/10

Éditeur : MNEMOS (13 mai 2021) Langue : Français Broché : 336 pages ISBN-10 : 2354089066 ISBN-13 : 978-2354089061

L’Ordre du cygne – tome 2 Les Crocs de l’ombre – 29 avril 2021 de Virginie Salobir

Le deuxième tome d’une trilogie intelligente où la rigueur guerrière se confronte sans cesse à l’explosion des émotions les plus intimes.

Achat : https://amzn.to/33BmDSF

Chronique : J’ai beaucoup aimé cette suite D’abord, il est très beau. Pour un cadeau c’est parfait. Ensuite, les personnages (de jeunes chevaliers en devenir) sont attachants et on les suit avec curiosité dans leurs aventures. On vibre au fur et à mesure de leur péripéties dans un univers proche de celui des chevaliers de la table ronde où la magie est également présente. Par ailleurs, le livre est bien écrit avec de belles descriptions et de l’action. Quoique plutôt destiné à un public adolescent, je l’ai lu rapidement et l’ai beaucoup aimé, au fil des pages et on se prend au jeu entre machinations politiques, trahison et stratégies militaires. La magie est bien présente mais l’auteure ne lui donne peut être pas encore la place qu’elle mérite mais qui sait , à suivre au prochain tome.

Éditeur : Gulf stream éditeur (29 avril 2021) Langue : Français Broché : 400 pages ISBN-10 : 2354889003 ISBN-13 : 978-2354889005