Tigrou (15 février 2018) de Charlotte Voake

Tigrou est un chat choyé et bien nourri… Mais du jour au landemain, il doit partager sa vie avec un chaton qui se croit tout permis ! Alors, Tigrou décide de quitter la maison…L’arrivée d’un plus petit à la maison est toujours une gande aventure.

Chronique : Charlotte Voake doit avoir des chats, parce qu’elle a parfaitement capturé les sentiments et les expressions des chats ici dans cette histoire charmante et drôle. Tigrou est très endormi quand son maître lui apporte un chaton pour troubler sa maison. Le chaton joue avec la queue de Ginger, mange sa nourriture et essaie de grimper dans son panier. C’est un très vilain chaton!
C’est à ce moment-là que Tigrou décide qu’il en a assez – il est temps d’ y aller.  Ce livre montre au enfant qu’il est important que l’on peut être ami avec des gens différents de nous. Cela montre aussi que parfois les gens font des choses en essayant juste de jouer et d’être amis et qu’ils n’ont pas nécessairement de mauvaises intentions.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 40 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 6 années
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (15 février 2018)
  • Collection : L’heure des histoires

51NE5hK1XgL._SX362_BO1,204,203,200_.jpg

 

Le Rat scélérat (15 février 2018) de Julia Donaldson, Axel Scheffler

Prenez garde ! Le rat scélérat est un mauvais garçon. Il chevauche par les chemins et dérobe leurs victuailles aux voyageurs…Une aventure pleine d’action, de suspens et de drôlerie, qui captivera petits et grands.

Chronique : Voici une petite aventure de première classe pour les plus jeunes lecteurs de la plume accomplie de Julia Donaldson, avec les illustrations habituelles et charmantes accompagnées par Axel Sheffler. Donaldson et Sheffler sont maintenant devenus – comme avec: Dahl/Blake, Milne/Shephard, Wilson/Sharratt etc. – une formidable équipe, une force avec laquelle il faut compter dans la littérature pour enfants. Chacun des écrivains et illustrateurs est fort et a du succès, mais ensemble et en symbiose, ils complètent et magnifient les compétences de l’autre, créant quelque chose de plus grand et de mieux ensemble, l’ensemble étant souvent beaucoup plus grand que la somme de ses parties. Cette fois-ci, c’est l’histoire d’un rongeur prédateur, méchant et avaricieux et comme d’habitude, il y a un dénouement convenable et satisfaisant – un puits moral délivré par l’histoire. L’utilisation des sons créés dans l’histoire, impliquent le prêt à répéter et à se joindre à l’histoire. Le poème a un grand rythme de rimes , ce qui ajoute au sens de l’excitant à l’histoire. L’utilisation d’adjectifs dans l’histoire est un élément clé du niveau de la deuxième année des enfants, car ils commencent à élargir leur vocabulaire dans les mots descriptifs et les verbes, des mots. L’illustration ouvre la voie à de nombreuses autres questions, et présente une histoire d’écrivain imaginative, qui pourrait être jouée dans une pièce de théâtre où chaque enfant pourrait jouer un personnage. Pour les fans de Julia Donaldson/Axel Sheffler – c’est un événement à ne pas manquer.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 32 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 7 années
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (15 février 2018)
  • Collection : L’heure des histoires

6184cFho7uL._SX362_BO1,204,203,200_.jpg

 

N’aie pas peur ! (15 février 2018) de Jeanne Willis, Tony Ross

« N’aie pas peur, Papa ! » Sophie se lance pour la première fois sur son grand vélo. Pour elle et son papa, cette leçon de bicyclette devient une leçon de vie… Grandir, c’est aussi apprendre à voler de ses propres ailes.

Chronique : Tony Ross et Jeanne Willis ont toujours fait pour un grand partenariat ensemble et on attend avec impatience cette nouvelle rencontre. Ici les mots et l’image fonctionnent si bien ensemble et on aime particulièrement le court que Ross lui-même évoque entre l’enfant et les parents, ce qui n’est pas explicite dans le texte. Le livre lui-même est un regard libérateur sur la relation entre un père et sa fille dans laquelle les idéologies masculines sont remises en question.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 32 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 6 années
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (15 février 2018)
  • Collection : L’heure des histoires

51DygkJbfQL._SX363_BO1,204,203,200_

 

Mes premiers airs de rock français (15 février 2018) de Aurelie GUILLEREY

Avec ses puces sonores musicales, ce recueil est unique. Sur chaque page, l’enfant recherche dans l’illustration le petit bouton qui déclenchera la musique. C’est au travers des grands tubes de la musique rock françaises que les petits écouteront et découvriront la musique de Bashung ( Osez Joséphine), des groupes Téléphone ( Un autre monde), Louise attaque ( J’t’emmène au vent) ou Rita Mitsouko ( C’est comme ça), de Manu Chao ( Mala vida) et même de Johnny Hallyday ( Allumez le feu) !

Chronique : Un produit original et chansons bien sélectionnées..
Éveil les sens et éduque l’oreille et 
va faire découvrir les instruments et airs de musique de rock à votre tout petit. Les grands airs n’auront plus de secrets et le petit texte qui accompagne, permettent de bien comprendre le contexte. Une chouette découverte à faire des 1 an avec les puces sonores et jusqu’à 4-6 ans pour les découvertes musicales.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 12 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 5 années
  • Editeur : Grund (22 février 2018)
  • Collection : Mes premiers livres sonores

6198v-NmDVL._SX457_BO1,204,203,200_.jpg

 

Test DVD : Zombillénium (20 février 2018) de Arthur de Pins, Alexis Ducord avec Emmanuel Curtil, Kelly Marot

Dans le parc d’attractions d’épouvante Zombillénium, les monstres ont le blues. Non seulement, zombies, vampires, loups garous et autres démons sont de vrais monstres dont l’âme appartient au Diable à jamais, mais en plus ils sont fatigués de leur job, fatigués de devoir divertir des humains consuméristes, voyeuristes et égoïstes, bref, fatigués de la vie de bureau en général, surtout quand celle-ci est partie pour durer une éternité… Jusqu’à l’arrivée d’Hector, un humain, contrôleur des normes de sécurité, déterminé à fermer l’établissement. Francis, le Vampire qui dirige le Parc, n’a pas le choix : il doit le mordre pour préserver leur secret. Muté en drôle de monstre, séparé de sa fille Lucie, et coincé dans le parc, Hector broie du noir… Et si il devenait finalement la nouvelle attraction phare de Zombillénium ?

Chronique : Si l’idée de départ semble sombre, avec tous ces êtres horrifiques émergeant des profondeurs, le résultat s’avère incroyablement réjouissant. Des pointes d’humour détonantes, qui viennent donner de la couleur à ce monde grisonnant et enflammé. Le tout, souligné par une excellente bande-originale d’Eric Neveux, accompagnée par les chansons rythmées et dynamisantes de Mat Bastard. Une recette de l’animé brillamment menée.Zombillenium est assez intelligent pour proposer deux niveaux de lectures, un plus enfantin avec ces histoires de parc, cette relation parents-enfants plutôt classique des dessins animés et le deuxième complétement adulte avec cette critique des fermetures des mines du nord. D’ailleurs tout le côté interaction syndicat / patron du parc est tellement juste et intéressant. Cela offre quelques passages humoristiques très bien pensé, assez léger et des blagues drôles qui maintiennent le rythme sur un bon film.

Note : 9/10

61tbS-IiZTL._SL1000_

TEST DVD :

VIDÉO : Très beau transfert SD, où on ne distingue guère de défaut qui serait rédhibitoire avec des couleurs chatoyantes, une certaine précision du trait. C’est peut-être sur ce point que la HD peut faire la différence.

SON :  La piste audio en 5.1 est très efficace grâce à une spatialisation qui met souvent à contribution les enceintes arrière, aussi bien pour les bruits d’ambiance que pour la musique. Les voix se détachent parfaitement d’un ensemble clair. A noter la présence d’une piste en audiodescription et des sous-titres pour malentendants.

BONUS : Près d’une heure de supplément vient compléter ce film avec un making of de 28mn qui revient sur chaque étape de la conception, de l’écriture du scénario en passant par l’animation, le doublage, la sonorisation, la création de la musique et ainsi de suite. Tout ceci est clair et complet. On continue le tour des bonus par sept minutes de scènes coupées. Attention, il s’agit d’une prévisualisation de storyboard, mais cela n’empêche pas de constater l’excellence de certaines idées sans doute abandonnées pour des raisons de rythme ou de redondance. L’éditeur nous propose également quelques petits clips illustrant la musique du film et notamment les chansons de Mat Bastard. L’ajout de trois courts-métrages dont deux sont incontournables sont une belle découverte .

 

  • Acteurs : Emmanuel Curtil, Kelly Marot, Alexis Tomassian, Mat Bastard, Alain Choquet
  • Réalisateurs : Arthur de Pins, Alexis Ducord
  • Format : PAL
  • Audio : Français (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 5.1), Anglais
  • Audio description : Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Français
  • Région : Région 2
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Universal Pictures France
  • Date de sortie du DVD : 20 février 2018
  • Durée : 75 minutes

 

71of+yThsTL._SL1000_

Le lion heureux (18 janvier 2018) de Louise Fatio et Roger Duvoisin

Le lion du zoo trouve un jour sa porte ouverte et décide d’aller rendre visite aux habitants de la ville. Mais pourquoi donc s’enfuient-ils tous en le voyant ?

Chronique :

Cette histoire écrite en 1954 reparaît aujourd’hui. C’est la preuve qu’il s’agit d’un livre exceptionnel! Un lion, très heureux, habite dans un zoo,il est aimé de tous les habitants qui le saluent très poliment. Une jolie histoire positive et pleine d’humour compréhensible par les plus jeunes lecteurs. Des illustrations agréables et en accord avec l’histoire. Une belle amitié en guise de fin, rend ce livre très agréable.

Note : 9,5/10

 

  • Album: 36 pages
  • Tranche d’âges: 3 – 6 années
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (18 janvier 2018)
  • Collection : ALBUMS JEUNESSE

41urFPy5bIL._SX409_BO1,204,203,200_

 

Minus Lupus: Le petit loup qui voulait entrer dans l’histoire (7 février 2018) de Anne Loyer et Candela Ferrandez

Minus Lupus est un petit loup bien courageux qui rêve de mettre ses pas dans ceux de son père, le célèbre « Grand Méchant Loup ». Le voilà prêt à entrer dans l’histoire ou plutôt dans les histoires, en se mettant à son tour à terroriser les personnages des contes. Mais le petit Chaperon rouge est une ado revêche à qui on ne la fait pas, les sept biquets sont sept boucs aux cornes acérées et les trois cochons ne sont plus de tendres porcelets… Pas facile de réécrire l’histoire, alors qu’à cela ne tienne, Minus Lupus va écrire ses propres histoires !

Chronique : Ce livre est un régal: un régal à lire à haute voix, encore et encore, et à regarder, pour ses illustrations douces mais jamais mièvres, juste réconfortantes, touchantes. Les émotions sont exprimées subtilement, discrètement, ce qui les rend encore plus émouvantes et fragiles.
Ce court récit interpelle également sur l’importance de prendre soin de celui qui vit à nos côtés, par de petites attentions ou de grandes marques d’amour. Il révèle la force du partage et de l’attention porté à autrui, si différent ou si petit soit-il. L’album aborde d’une façon intelligente qui on est, tel un petit traité de philosophie à l’usage des jeunes enfants. Une véritable prouesse, parfaitement menée par ces deux artistes de talent.

Note : 9/10

 

  • Album: 32 pages
  • Tranche d’âges: 3 années et plus
  • Editeur : Larousse (7 février 2018)
  • Collection : Albums Jeunesse

51DoW0TAGqL._SX427_BO1,204,203,200_.jpg

 

Le robot farceur (7 février 2018) de Arnaud Almeras et Eric Gasté

Pour le 1er avril, le papa de Matteo a transformé le robot de la maison en machine à faire des blagues ! Mais très vite, le petit robot devient incontrôlable ! Les farces ne s’arrêtent jamais ! Les mots difficiles expliqués dans un lexique. Un curseur pour estimer le parcours de lecture. Une question à chaque page pour faciliter la compréhension. + Les conseils d’une enseignante pour aider votre enfant dans son apprentissage de la lecture.

 Chronique :  Le robot farceur est un livre pour les débutants en lecture mais cette fois il s’agit d’un niveau facile, donc pour les petits lecteurs qui on déjà une petite notion de lecture (le texte est un peu plus long).
Une belle histoire pour les enfants. Ce livre montre que ça ne sert à rien de faire des bêtises, que les choses finissent par se savoir tôt ou tard. Et qu’il ne faut pas avoir peur de lire la vérité quand on fait une bêtise.
Du côté des illustrations, elles plaisent beaucoup, les personnages ont une tête rigolotes. Et c’est tout pleins de couleurs !

Note : 9/10

 

  • Poche: 32 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 9 années
  • Editeur : Larousse (7 février 2018)

519fDdDGzGL._SX366_BO1,204,203,200_.jpg

 

Un sorcier à l’école : Le chaudron maléfique (7 février 2018) de Ingrid Chabbert et Zelda Zonk

Lulu trouve un chaudron devant l’école. Il décide de l’utiliser pour fabriquer des potions magiques. Mais soudain, Suri, son petit animal, disparaît ! Où est-il passé? Les mots difficiles expliqués dans un lexique. Un curseur pour estimer le parcours de lecture. Une question à chaque page pour faciliter la compréhension. + les conseils d’une enseignante pour aider votre enfant dans son apprentissage de la lecture.

Chronique : Voici une chouette histoire, plutôt bien racontée et illustrée.  Ce roman fait partie de la collection « Mes premiers romans », aux éditions Larousse. Avant l’histoire, un petit mot adressé aux parents explique comment aider les enfants à bien entrer dans la lecture (un résumé avant la lecture du texte, l’utilisation de mots outils, des mots difficiles expliqués et illustrés dans un lexique en fin d’ouvrage, etc…). Et tout au long de l’histoire, une question est posée au lecteur pour vérifier sa bonne compréhension. Le thème principal est donc l’appréhension d’aller à l’école, un thème qui touche beaucoup d’enfants. Les phrases sont courtes, le ton vrai et humoristique, jusqu’à la dernière page. Les illustrations sont jolies et colorées.

Note : 9/10

 

  • Poche: 32 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 9 années
  • Editeur : Larousse (7 février 2018)
  • Collection : Mes premiers Romans Larousse

514NEMcUjGL._SX365_BO1,204,203,200_.jpg

 

Le slip du cauchemar (1 février 2018) de Claudine Aubrun et Magali Le huche

Un album irrésistible, illustré par Magali Le Huche, pour aider les enfants à se débarrasser de leurs peurs nocturnes…

Chronique : Un album qui traite des terreurs nocturnes car il permet à l’enfant de se dépasser et de ne plus avoir peur du noir . Le trait de Magali Le huche est drôle. Le cauchemar est tourné au ridicule et ainsi balayé des pensées… L’enfant devient acteur de sa nuit . Un petit livre livre qui mérite d’être lu avant d’aller au lit !

Note : 9,5/10

 

  • Album: 40 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 8 années
  • Editeur : Seuil jeunesse (1 février 2018)
  • Collection : ALBUM JEUNESSE

51GM6MY346L._SX446_BO1,204,203,200_.jpg