Hellraiser – 3 février 2021 de Clive Barker

Il se tenait sur le seuil d’un nouveau monde de sensations exacerbées. D’ici quelques instants, les Cénobites – qui ont passé l’éternité à la recherche de la sensualité ultime – seraient là. Ils allaient pouvoir lui révéler les secrets les plus sombres qui le transformeraient pour toujours.

Achat : https://amzn.to/3cTgJCq

Chronique : Dans une quête pour satisfaire ses plaisirs les plus sombres, Frank Cotton obtient et ouvre la boîte de Lemarchand, convoquant les cénobites qui, au lieu de lui accorder du plaisir et l’entrée dans ce nouveau monde promis, le torturent et le piègent dans la boîte. Cependant, la femme de son frère, Julia, qui avait déjà flirté avec Frank, a trouvé un moyen de le ramener – et cela implique du sang.

Il fallait que j’utilise cette citation, n’est-ce pas ? ! Même s’il y avait littéralement une pléthore de citations étonnantes que j’aurais pu utiliser. Ayant vu Hellraiser avant d’avoir lu ce livre, je n’aurais pas prédit que Clive Barker était un bel écrivain. Quand on voit toutes les tripes, le gore, les images dégoûtantes et les idées merdiques de Hellraiser, on ne s’attend pas à ce que le créateur ait une si grande maîtrise des mots – même si je suppose qu’on peut dire la même chose de Stephen King.

J’ai tout de suite ADORÉ ce livre. C’est un livre relativement petit, une novella en fait, mais il a un PUNCH. Il y a de légères différences avec le film, bien sûr, mais rien de trop radical. Dans le film, les cénobites sont mieux développés et ont plus de dialogues, mais je pense toujours que leur présence dans la novella est efficace. Ces êtres sadomasochistes ne font pas la différence entre le plaisir et la douleur – ce que Frank apprend assez vite. La façon dont Barker dépeint les cénobites est terrifiante et ma seule plainte réelle concernant cette histoire est que je n’en veux plus. Je meurs littéralement d’envie d’en savoir plus sur les cénobites et sur ce qui se passe dans leur royaume, plus précisément sur les horribles tortures infligées aux autres. Que puis-je dire, je suis un malade ! Il y a une quantité substantielle de violence et de sexe, reflétant la fine limite entre le plaisir et la douleur. Frank et Julia semblent se convenir dans la mesure où ils sont tous les deux des individus assez inimitables et égoïstes, Julia étant prête à faire des efforts extrêmes pour récupérer Frank.

Je peux déjà dire que Clive Barker est un maître conteur. Il m’a laissé un sentiment d’insécurité, d’intrigue et surtout… de désir de PLUS. J’ai trouvé cette lecture addictive et je n’ai pas pu l’oublier, même si je connaissais déjà l’histoire générale. C’est une excellente introduction à l’oeuvre de Barker. Donc, si vous êtes un fan d’horreur endurci et que vous aimez tout ce qui est gore et dérangeant, ce serait un point de départ pour entrer dans l’univers de Barker

Note : 9,5/10

ASIN : B08KHGDSZL Éditeur : Bragelonne (3 février 2021) Langue : Français Poche : 216 pages ISBN-13 : 979-1028116217

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s