The Other Side / 14 avril 2021 / De Tord Danielsson, Oskar Mellander Avec Dilan Gwyn, Linus Wahlgren, Eddie Eriksson Dominguez

Shirin, débutante dans son rôle de belle-mère, emménage dans une nouvelle maison avec son compagnon Fredrik et son fils Lucas. Ce nouveau foyer lui semble être l’endroit idéal pour fonder une famille. Mais lorsque Fredrik part en déplacement professionnel, Shirin entend des bruits étranges émanant de l’autre moitié du pavillon, alors que Lucas se fait un nouvel ami mystérieux…

Achat : https://amzn.to/3mPH0o7

Chronique : Shirin déménage dans une nouvelle maison avec son petit ami Fredrik et son jeune fils, Lucas. Leur nouvelle maison est une maison jumelée divisée verticalement, où l’autre côté est inhabité et en léger état de délabrement. Comme le travail de Fredrik nécessite un peu de voyages, Shirin doit rester dans leur nouvelle maison avec son beau-fils, qui manque à sa mère (décédée d’un cancer). Lorsque le garçon se fait un nouvel ami qui, selon lui, habite à côté dans la partie inhabitée du bâtiment, Shirin commence à se rendre compte que ce n’est pas un jeu d’enfant.

C’est un film d’horreur fantôme / maison hantée, du duo de réalisateurs Tord Danielsson et Oskar Mellander. C’est aussi leur premier long métrage.

Les fantômes et les maisons hantées font partie des thèmes les plus populaires de l’horreur, ce qui en fait également l’un des genres les plus difficiles à créer tout ce qui semble frais et nouveau pour un spectateur qui a parcouru des tonnes de films comme celui-ci. Il y aura forcément un usage des clichés et des points et concepts similaires de l’intrigue. Cela ne signifie pas que les nouveaux films d’horreur avec lesdits thèmes doivent constamment réinventer la roue, et parfois vous utilisez simplement ce qui fonctionne bien qu’il ait été utilisé auparavant. Ce que j’essaye de dire, c’est que The Other Side est à peu près un sac rempli de plus des mêmes vieux trucs que nous avons vu beaucoup de fois auparavant, mais heureusement, il appartient au groupe qui réussit assez bien. Il est assez évident que les réalisateurs se sont beaucoup inspirés d’autres films surnaturels, et il y a des empreintes de James Wan partout.

Il y a quelques points forts ici (y compris un grenier qui est effrayant comme l’enfer). La maison semble vraiment inquiétante, avec son «autre côté» qui dégage de mauvaises vibrations dès le début simplement par son apparence. Il y a un bon travail sonore, et rien de mal à souligner à propos du jeu d’acteur, car les acteurs décrivent leurs rôles et leurs émotions conflictuelles de manière crédible et réaliste. De plus, c’était amusant de voir un petit et partiellement obscurci, l’ Exorciste référence dans la dernière partie du film. En ce qui concerne l’affirmation selon laquelle il est «inspiré par des événements réels», il y a très peu d’informations à trouver sur l’origine de la source d’inspiration, ce qui aurait pu être intéressant à savoir. Bien que «inspiré par» signifie très rarement qu’un film dépeint quelque chose de proche d’un événement réel (par opposition à quand les films disent qu’ils sont «basés sur»), il serait bon de savoir quelle est la source de cette inspiration.

Le film laisse cependant quelques questions sans réponse, ce qui laisse un certain espoir pour une éventuelle préquelle-suite. Obtenir une version approfondie de ce qui s’est réellement passé de l’autre côté de la maison pourrait être un concept intéressant pour une histoire préquelle. En fait, nous espérons vraiment qu’ils feront une préquelle car il y a une base solide pour faire quelque chose de vraiment bien ici.

Dans l’ensemble, The Other Side est un plat que nous avons goûté de nombreuses fois auparavant, mais c’est toujours un ajout important au genre de la maison hantée / de l’horreur surnaturelle. Une atmosphère maussade et effrayante et des alertes bien ciblées en font une entrée compétente et satisfaisante qui, je l’espère, ne sera pas la dernière que nous verrons des réalisateurs.

Note : 9/10

Rapport de forme : 2.39:1 Classé : Accord parental souhaité Dimensions du colis : 17.1 x 13.8 x 1.3 cm; 100 grammes Réalisateur : Tord Danielsson, Oskar Mellander Format : Couleur, Cinémascope Durée : 1 heure et 27 minutes Date de sortie : 14 avril 2021 Acteurs : Dilan Gwyn, Linus Wahlgren, Jakob Fahlstedt, Janna Granström, Karin Holmberg Sous-titres : : Français Langue : Suédois (DTS-HD 5.1), Français (DTS-HD 5.1) Studio  : Wild Side Video

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s