Origine (4 octobre 2017) de Dan Brown

  Robert Langdon, le célèbre professeur en symbologie, arrive au musée Guggenheim de Bilbao  pour assister à la conférence d’un de ses anciens élèves, Edmond Kirsch, un éminent futurologue spécialiste des nouvelles technologies.
La cérémonie s’annonce historique car  Kirsch s’apprête à livrer  les résultats de ses recherches qui apportent  une réponse aux questions fondamentales sur l’origine et le futur  de l’humanité.
Mais  la soirée va brusquement virer au cauchemar. Les révélations de Kirsch risquent d’être perdues à jamais.  Contraint de quitter précipitamment Bilbao, Langdon s’envole pour Barcelone en compagnie d’Ambra Vidal, la directrice du musée. Ensemble, ils vont se lancer en quête d’un étrange mot de passe qui permettra de dévoiler au monde la découverte de Kirsch.
Chronique : Ce nouveau Brown arrive avec une histoire toujours intéressante, dans l’esprit des passionnants romans de JR Dos Santos avec un aspect bien scientifique mais très accessible pour les novices comme moi. D’où venons nous? Où allons nous? Des réponses scientifiques à ces questions mettent en péril les lois de L’Église et une « guerre » commence entre les scientifiques et les représentants des différentes religions. Évidemment le contenu original et les idées scientifiques tout à fait crédibles distillées au début et à la fin du roman surpassent l’intrigue en elle même qui leur sert de prétexte mais plusieurs paragraphes nous restent en mémoire. Après Paris ou Rome cette fois direction Barcelone pour un périple différent des précédents. On n’a pas l’impression de relire encore et toujours la même chose. Concernant Origine, Dan Brown aborde ce thème et y répond d’une manière plus étoffée et sérieuse. A travers l’intrigue qui suit les ficelles qui ont fait le succès de l’auteur en mêlant sciences, religions, symbologie, arts et technologies, l’auteur nous fait découvrir une partie de l’Espagne. Comme dans son roman précédent : Inferno, où l’intrigue se déroulait principalement à Florence, on découvre dans les nouvelles aventures de Robert Langdon des lieux importants, insolites et magnifiques de l’Espagne. Le savant mélange entre réalité et fiction nous fait régulièrement quitter la lecture pour se rendre sur internet et découvrir les lieux et les œuvres que décrit l’auteur, ce qui permet de s’immerger plus profondément dans cette lecture captivante et culturellement intéressante.
Note : 9/10
  • Broché: 576 pages
  • Editeur : JC Lattès; Édition : 01 (4 octobre 2017)
  • Collection : Thrillers

518FUo73pTL._SX324_BO1,204,203,200_

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s