Test DVD : Chasseurs de Trolls (1 décembre 2017) avec Anton Yelchin, Ron Perlman

Plongez dans le nouvel univers du fabuleux conteur Guillermo Del Toro, un monde fantastique où deux jeunes héros font une incroyable et terrifiante découverte. Un matin sur le chemin de l’école, un adolescent ordinaire nommé Jimmy Dulac met la main sur une mystérieuse amulette et pénètre un monde sous-terrain peuplé de trolls. Destiné à jouer un rôle d’envergure dans un combat entre le bien et le mal qui s’éternise et risque de tout détruire, Jimmy veut sauver le monde… après son cours de sport.

Chronique : La série animée de Del Toro s’inscrit entre sa série live The Strain et le film de Robert Rodriguez The Faculty, avec un regard d’enfant bien évidemment. L’animation DreamWorks n’est pas sans nous rappeler celle de Dragon, et on savoure largement ces 26 épisodes très bien sectionnés qui laisse place à un suspens permanent et au fil des épisodes, la série devient de plus en plus intéressante car elle gagne en qualité et en intensité. Ses personnages deviennent vite élaborés et attachants, son univers devient incroyablement riche tout en étant plutôt centré géographiquement. Les scènes de combat se succèdent mais ne se ressemblent pas, le rythme devient haletant, la mort devient un personnage à part entière que les héros frôlent et côtoient, et on peut trouver à cette série d’animation la qualité qu’ont les grandes séries, celle de pousser le spectateur à enchaîner les épisodes les uns après les autres.

Note : 9,5/10

565520.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Test DVD :

Video : Cette série animé est un spectacle qui est baigné dans le fantastique avec un vrai travail d’animation digne des gros films, les détails sont impeccables vous permettant d’absorber tous ces éléments. Les couleurs sont une caractéristique remarquable, car le la série bénéficie de couleurs plus chaudes que les tons bleu stériles. Il y a une grande quantité de présence primaire avec des touches de bleu et de jaune / brun pour tirer le meilleur parti du décor souterrain des trolls. Les niveaux de noir sont profonds et d’encre donnant à l’image un sens formidable de profondeur et de dimension.

Audio : Cette série arrive avec un joli standard et une chose à propos de ce mélange est le sens de l’atmosphère et de l’espace qu’il évoque. Alors que le dialogue est souvent sur place, le score est formidable, et les effets sonores sont grands, ce sont les petits sons comme des rafales de vent ou des morceaux de gravat et de bruissements d’herbe qui vous aspire vraiment dans l’audio. L’imagerie est solide tout autour, car il y a beaucoup d’activité pour donner à ce mélange un bon sens de la direction tout au long. Tout autour d’un mix solide.

Bonus : Juste un entretien avec Del Toro sur la conception de la série mais qui est trés intéressante.

 

  • Format : PAL
  • Audio : Néerlandais (Dolby Digital 5.1), Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français, Néerlandais
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Région 2
  • Rapport de forme : 1.78:1
  • Nombre de disques : 4
  • Studio : DreamWorks Animation SKG
  • Date de sortie du DVD : 1 décembre 2017
  • Durée : 586 minutes

81cqu49t1FL._SY445_

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s