La Buveuse d’encre de Chine (18 janvier 2018) de Éric Sanvoisin et Olivier Latyk

Draculivre, Odilon et Carmilla se rendent à Chengde, en Chine, pour célébrer l’anniversaire d’un vieil ami de la famille. Sur les murs du palais dans lequel ils sont hébergés, se trouvent de nombreuses calligraphies très appétissantes. Mais attention, l’encre de Chine peut avoir des effets secondaires ! Il est déconseillé de la boire… Carmilla et Odilon sauront-ils résister à la tentation ?

Chronique : Un livre un peu plus noir que les autres mais qui nous fait voyager en chine. L’histoire est très touchante et émouvante. Eric Sanvoisin a fait un très beau travaille dans le récit qui va toucher beaucoup de gens, adulte ou enfant puisqu’il aborde également le thème de la différence et de l’acceptation de cette différence. C’est le tome le plus réussi de la série. Un vrai coup de cœur de lecture à mettre entre toutes les mains.
Si vous connaissez déjà la série mais que vous n’avez pas lu tous les tomes, lisez celui là. Un petit bijou jeunesse à lire et à partager absolument.

Note : 9,5/10

 

  • Poche: 48 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 8 années
  • Editeur : Nathan (18 janvier 2018)
  • Collection : PREMIERS ROMANS

51pIBPEQFAL._SX372_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s