Le Cerf-volant de Toshiro (o8 mars 2018) de Ghislaine Roman et Stéphane Nicolet

Par une belle journée de printemps, Toshiro et son grand-père fabriquent un cerf-volant. Ils le lancent dans le ciel, mais le vieil homme ne peut pas le voir car son corps fatigué l’empêche de lever la tête. Toshiro a l’idée de l’installer sur un banc devant une flaque d’eau qui forme un miroir.

Chronique : Un vrai coup de cœur de la part de Ghislaine Roman et Stéphane Nicolet qui on fait dans ce livre une petite poésie dont on ne sort pas indemne . Ce récit est tout à fait aventureux, une confession, profondément complexe de l’enfanceLes auteurs ont  trouvé un moyen d’expliquer et de toucher les enfants qui luttent pour comprendre les émotions et tout ce qui peut arriver. La fin est prudemment optimiste tout en évitant tout élément télécommandé mais sait nous émouvoir avec de sublime dessin; ce petit livre est incroyable en termes de style d’écriture, de dessins et  de stimulation.

Note : 10/10

 

  • Album: 32 pages
  • Tranche d’âges: 6 – 8 années
  • Editeur : Nathan (8 mars 2018)
  • Collection : ALBUMS NATHAN

51yMxi+RgzL._SX404_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s