Incontrôlable (22 août 2018) de James Patterson et David Ellis

Ben Casper n’aurait jamais imaginé retrouver le corps de Diana, sa meilleure amie, une agente de la CIA, au pied de son immeuble. Elle se serait jetée par la fenêtre de son appartement. Suicide. Affaire classée.

Chronique : Le livre commence là où cet homme se faufile dans l’appartement de cette femme et installe des caméras cachées, le lecteur ne peut pas s’empêcher de penser qu’il est un harceleur effrayant. En lisant plus loin, vous découvrez que lui et cette femme se connaissent très bien, qu’ils sont de bons amis et qu’en fait, elle lui avait demandé d’installer les caméras parce qu’elle a le sentiment que quelqu’un la suit et qu’elle pourrait vouloir lui faire du mal. Ben, la caméra secrète qui installe un type bizarre, n’est pas si flippant. Il est en fait très brillant et possède un journal politique en ligne de bonne réputation. Il a tendance à être un peu obsédé par les choses : comme Diana Hotchkiss, la dame qu’il aidait et pour laquelle il a un amour non partagé, les films, la plupart de ce qu’il fait ou ce qu’il pense en termes de lignes de film ou de scènes de films, et il est dans des anecdotes présidentielles qu’il a probablement reçues de son père, professeur d’histoire. Lorsque Diana plonge sur le balcon de son appartement, cela semble être un suicide, mais Ben a l’impression qu’il y a beaucoup plus de choses qui se passent et il est déterminé à découvrir la vérité. Lorsqu’il se promène et commence à poser des questions, il découvre rapidement que quelqu’un est là pour l’empêcher de recueillir trop d’informations. Plus il se rapproche de la vérité, plus il découvre que l’amour de sa vie a mené cette vie très secrète et qu’il semble que les réponses ne se trouveront que dans les hautes sphères du gouvernement américain.

Ce livre contient tous les éléments de ce qui fait une grande histoire : action, suspense, intrigue gouvernementale, mystère, meurtre, mutilation et un sens subtil de l’humour tout au long de ce livre est engageant.  Un bon livre qui ce lit vite.

Note : 9/10

 

  • Broché: 368 pages
  • Editeur : Archipel (22 août 2018)
  • Collection : Suspense

41weAnWqb3L._SX319_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s