La Fille du maître de chai (5 septembre 2018) de Kristen Harnisch

1895. Sarah Thibault, 17 ans, vit avec ses parents et sa sœur Lydie dans le Val de Loire, où la famille exploite un vignoble.

Chronique :  APPEL À TOUS LES AMATEURS DE VIN ! Si vous aimez le vin (bien sûr, vous ne liriez pas ce livre si vous ne l’aimiez pas) et surtout si vous aimez apprendre à faire du vin : comment les raisins sont cultivés, quand les vignes sont taillées, comment vendanger au bon moment pour capturer l’essence de la nature, comment mélanger les vins pour maximiser le goût… C’est sans compter que Kristen Harnisch a capturé la magie de la vinification d’une manière si éloquente que vous ne réalisez même pas que vous apprenez tant de choses ! En outre, elle se mêle aux questions troublantes de la violence domestique, du favoritisme parental, de la profession de sage-femme, de la main-d’œuvre chinoise et de la beauté et de la générosité de la vallée de la Loire et de la vallée de Napa. Cette histoire  est trés bien documentée et bien faite en matière de vinification.

Note : 9/10

 

  • Broché: 304 pages
  • Editeur : Archipel (5 septembre 2018)
  • Collection : Romans
  • Langue : Français

51xUHjDzf+L._SX320_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s