Le journal de Chloe Snow, 2 : Confessions toujours plus catastrophiques (16 août 2018) de Emma Chastain

Chloe entre en première -mais ça ne veut pas forcément dire que l’année sera moins catastrophique que la précédente ! Enfin, elle aimerait bien trouver un vrai petit copain et arrêter de penser à Mac, la peste de la classe lui a piqué sa meilleure amie, son rôle dans la nouvelle comédie musicale n’est pas à la hauteur de ses espoirs et sa mère lui demande de venir habiter au Mexique… Dilemnes à l’horizon !

Chronique : « Le journal intime de Bridget Jones » rencontre « Mean Girls » alors que Chloe Snow, une étudiante du secondaire aux défauts affectueux, raconte une autre année de sa vie alors qu’elle navigue entre les hauts et les bas de la famille, de l’amitié, de l’école et de l’amour dans un journal qui brille d’humour et de chaleur. C’est la deuxième année de lycée de Chloé Snow, et la vie s’est compliquée. L’année dernière, Chloé était la star de la comédie musicale. Cette année, après une audition si désastreuse qu’elle quitte la scène en larmes, elle a été choisie comme membre de l’ensemble. Sera-t-elle capable de passer à travers le spectacle en sachant que tout le monde a pitié d’elle ou se délecte de sa chute ? La meilleure amie de Chloé, Hannah, n’est d’aucune aide : elle a été aspirée dans l’orbite de Lex, la règle à gants de velours et à poigne de fer de la classe de seconde. Le père de Chloé est occupé à tomber amoureux de Mlle Murphy, et Chloé ne parle plus à sa mère, qui lui envoie des courriels de plus en plus désespérés et dérangés du Mexique. Alors que les négociations de divorce de ses parents s’effondrent, une bataille pour la garde des enfants se profile à l’horizon. Si seulement Chloé pouvait en parler à Grady : ses parents sont divorcés et il est facile de lui parler. Ou il l’était, jusqu’à ce qu’il déclare son amour pour Chloé, et qu’elle le refuse parce que malgré toutes ses cellules cérébrales rationnelles, elle n’arrive pas à se remettre de Mac, et alors Grady a rapidement commencé à sortir avec Lex. Tous les personnages sont bien dessinés.  Il y a des héros et des méchants, mais ils ne sont pas si noirs et blancs. On peut parler de la mère de Chloé ? Quel personnage parfait, si égoïste et juste le genre de personne qu’une adolescente idolâtre et lutte pour la haine et l’amour. Ce livre s’adresse à tous ceux qui sont tombés amoureux de la mauvaise personne. C’est pour tous ceux qui se sont éloignés de leur meilleur ami. C’est pour tous ceux qui ont crié après leurs parents, piétiné à l’étage et claqué la porte encore et encore. C’est pour tous ceux qui ont aimé et perdu, qui se sont mis dans l’embarras et qui pensaient qu’ils mourraient d’humiliation… et s’en sortiraient bien de l’autre côté de la médaille. Une suite rafraichissante qui ce lit en quelques heures.

Note : 8,5/10

 

  • Broché: 352 pages
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (16 août 2018)
  • Collection : ROMANS ADO ETRA

412mOJXTCdL._SX319_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s