Les Âmes englouties (21 février 2019) de Susanne JANSSON

Surgie des tourbières scandinaves, une nouvelle voix du polar nordique. Pour travailler à sa thèse de biologie, Nathalie retourne vivre dans sa région natale, au coeur d’une Suède humide et reculée. Dans la petite maison qu’elle habite en forêt, elle se laisse rappeler à son enfance douloureuse, à l’époque où la disparition de la jeune Tracy avait inauguré une succession de drames.

Chronique : J’ai aimé ce fantastique morceau de Scandinavie bien plus que ce à quoi je m’attendais, je me suis un peu lassé des grandes fêtes du sang qui caractérisent souvent ce genre et ce roman a fait un changement bienvenu. C’est un mystère profondément atmosphérique qui se déroule dans le village de Mossmarken, dans l’ancienne désolation des zones humides reculées de Suède, soumises à des bruines, des tempêtes, des brouillards et des voiles de brouillard qui dégoulinent constamment. C’est une région riche en superstitions, légendes et mythologies, où les gens disparaissent pour ne plus jamais être revus, où les tourbières exigent leurs sacrifices pour que les habitants restent en sécurité. Une fille de l’âge du fer, Lingonberry Girl, trouvée dans les tourbières, est maintenant exposée dans un musée. La biologiste Nathalie Strom arrive de Göteborg, louant une cabane dans le parc du manoir de Quagmire, pour terminer sa thèse de doctorat sur  » Comment l’effet de serre influence le processus de décomposition dans les zones humides  » avec ses dernières expériences.

Nathalie n’est pas étrangère à la région, elle y a grandi jusqu’à l’âge de 12 ans, lorsqu’une série d’événements tragiques ont détruit son monde. Ces événements ont fait du déni et de la répression ses drogues de prédilection, déterminant ses choix de carrière où la science et les expériences, les processus et les séquences, induisent chez elle un fort sentiment de calme, le tout sous son contrôle rigoureux, par opposition aux incompréhensions de ce qui lui est arrivé quand elle était enfant. Contre son meilleur jugement, elle laisse Johannes, un étudiant en art, l’aider dans ses expériences, laissant tomber ses barrières alors qu’elle s’implique personnellement avec lui. Un jour, elle le retrouve dans les tourbières hostiles après avoir été sérieusement attaqué, sa vie suspendue par un fil, ses poches alourdies par les pièces de monnaie et dans le coma. Nathalie trouve une fosse de tourbe creusée près de l’endroit où elle a trouvé Johannes. Le détective Leif Berggen et Maya, artiste et photographe de la police, cherchent la tombe mais elle a disparu dans les airs. Mais alors les anciennes tourbières commencent à abandonner leurs corps des morts récents et les souvenirs douloureux et lancinants de Nathalie commencent à revenir.

Jannson a écrit un mystère fascinant et saisissant, avec un lieu qui sert de personnage central à part entière, exerçant son propre sens de la menace effrayante, une tourbière terrifiante et une communauté locale avec ses secrets enfouis. La photographe, Maya, ajoute des nuances philosophiques à l’histoire, et Nathalie et elle ont toutes deux la remarquable capacité de s’intégrer au paysage et de communiquer avec lui. Les questions de santé mentale face aux tragédies déchirantes auxquelles fait face la communauté locale sont au cœur de ce roman. Je me suis retrouvé complètement immergé dans l’histoire, la trouvant intensément captivante et l’emplacement fascinant des terres humides m’a juste attiré comme si j’étais là, les descriptions étaient si vibrantes. Une lecture brillante que je recommande vivement.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 320 pages
  • Editeur : Presses de la Cité (21 février 2019)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2258148197
  • ISBN-13: 978-2258148192

51OV36m+VKL._SX309_BO1,204,203,200_.jpg

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s