La « Snyder Cut », très attendu montage alternatif du film « Justice League », verra bien le jour

C’est la fin d’un très long feuilleton qui se profile, et dont il faudra retracer tous les tenants et aboutissants. A l’issue d’une « watch party » de Man of Steel, le réalisateur Zack Snyder vient d’annoncer que le célèbre « Snyder Cut » de son long métrage verra enfin le jour, après trois ans d’attentes.

Le titre officiel du film est « Zack Snyder’s Justice League » et vient donc bien mettre l’emphase sur la vision que le réalisateur avait pour son film d’équipe des super-héros DC, avant qu’une tragédie familiale et que les ingérences de Warner Bros. ne le poussent à se retirer du projet, laissant les commandes à Joss Whedon, avec le résultat que l’on connaît.

Le Justice League de Zack Snyder est donc aujourd’hui officialisé pour une sortie en 2021 sur la plateforme HBO Max, récompensant par là les efforts de la communauté des fans de ce qu’on appelait « DCEU » et de la vision de Snyder sur les héros DC.

Quant à savoir s’il ne s’agirait que d’enlever les plans de Whedon et finir quelques effets spéciaux, détrompez vous. Ce Zack Snyder’s Justice League est présenté par le réalisateur comme quelque chose « d’entièrement neuf« , sachant que ce dernier n’a toujours pas vu la version cinéma. Selon le Hollywood Reporter, Snyder aurait obtenu entre 20 à 30 M$ pour terminer le projet. Il réunira toute l’équipe de post-production pour fignoler l’ensemble, et il est attendu que les acteurs principaux puissent revenir – mais uniquement pour des dialogues.

Quant à la forme, le Hollywood Reporter ajoute que la décision finale n’est pas encore prise : à savoir, que ce Justice League pourrait prendre la forme d’un film de quatre heures ou être découpé comme une mini-série. Plus tôt dans l’année, Zack Snyder a eu une réunion avec d’importants exécutifs de Warner Bros (dont Walter Hamada, qui a repris la tête de DC Films après Jon Berg et Geoff Johns, ainsi que Jim Lee, le directeur de publication de DC Comics). Une réunion qui a dû porter ses fruits, à l’évidence.

L’officialisation de cette Snyder Cut reste une victoire pour un réalisateur qui a vu son travail charcuté par un studio, comme la chose est arrivé à tant d’autres, notamment dans le registre super-héroïque (David Ayer sur Suicide Squad, Josh Trank sur les Fantastic Four). Si l’heure est à la liesse pour beaucoup, notamment celles et ceux qui ralliaient le mouvement « Release the Snyder Cut« , il ne faudra pas en oublier l’aveu d’échec de Warner Bros que constitue cette façon de faire – d’autant plus que les spectateurs devront passer à la caisse une seconde fois, et que de nombreux débordements ont entaché les trois années passées.

A présent que le projet est réalité, la curiosité sera évidemment de mise pour découvrir ce film, encore objet de nombreux fantasmes. La question étant toute simple : réussira-t-il à être, réellement, un bon film ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s