Le Papillon de verre de Katrine Engberg

Achat : https://amzn.to/3GQvBg3

Les hôpitaux sont censés être des lieux sûrs. Sauf quand une infirmière décide d’entrer dans la chambre d’un patient âgé avec une seringue contenant une surdose d’un médicament pour le cœur.

Chronique : L’histoire commence lorsqu’un livreur de journaux trouve le corps nu d’une femme morte gisant dans une fontaine, les bras marqués de petites incisions. Elle est morte par exsanguination, ce qui signifie que tout le sang de son corps a été drainé. Et d’autres corps ont commencé à être trouvés aux fontaines avec la même cause de décès. Les victimes sont reliées par un établissement pour jeunes adultes souffrant de maladies mentales . Quelqu’un cherche à punir l’équipe de l’hôpital et Jeppe Korner se lance dans une course contre la montre pour trouver l’auteur du crime !

Meilleure partie de ce livre : l’agaçante et bizarre Anette Werner qui est la championne pour pousser les boutons de son partenaire et l’irriter tortueusement, profitant de son congé maternel (je le reprends ! Elle est sur le point de perdre la tête, coincée entre une dépression post-partum et l’ennui). On n’a donc pas à la voir trop souvent ( je dois avouer qu’au début du premier livre, je la détestais mais petit à petit, elle m’est rentrée dans la peau et dans ce deuxième livre, ses pitreries m’ont conquise).

Quant à Jeppe Koper, il semble s’être remis de son divorce douloureux, il vit avec sa mère et rejette ses appels quotidiens contrôlant, et noue une relation avec Sara. Est-il prêt à prendre des risques et à s’engager avec Sara, à rencontrer ses deux filles ? Eh bien, il est toujours en difficulté sur le plan émotionnel et l’affaire passionnante sur laquelle il enquête ne l’aide pas à penser clairement à son propre bien-être. Il souffre d’insomnie à cause de la pression intense ! Un tueur vicieux continue de menacer un groupe d’employés de l’établissement et les suspects motivés ont des alibis en béton.

Et Annette saute ses obligations de maternité pour mener sa propre enquête. Pourrait-elle trouver quelque chose de crucial que Jeppe aurait manqué ?

J’ai aimé la conclusion, le rythme équilibré, le développement intrigant de l’histoire et il était également agréable de revoir Esther – propriétaire/auteur débutant du premier livre Tenant (elle était liée de manière intéressante aux suspects) !

En tant que grand fan des noirs nordiques, à l’âme écrasée, au sang glacé, éblouissants et sombres, ce livre correspondait parfaitement à mes attentes.

Éditeur ‏ : ‎ Fleuve éditions (3 février 2022) Langue ‏ : ‎ Français Broché ‏ : ‎ 416 pages ISBN-10 ‏ : ‎ 2265155020 ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2265155022

Une réflexion sur “Le Papillon de verre de Katrine Engberg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s