Test Blu-Ray : Dunkerque (18 décembre 2017) de Christopher Nolan avec Fionn Whitehead, Mark Rylance

Le récit de la fameuse évacuation des troupes alliées de Dunkerque en mai 1940.

Chronique : « Dunkerque » ou l’immersion totale dans un cauchemar sans nom ! Christopher Nolan nous plonge dans l’indescriptible, dans l’enfer de ces soldats anglais dont l’espoir de revoir leur pays est sans cesse remis en question, voire impossible ! Tout le film ne vise qu’à se fondre dans l’esprit de ces hommes prêts à tout pour survivre, pour rebondir et pour se dépasser jusqu’à la folie, jusqu’à la mort… Incroyable, déroutant, insoutenable, c’est ce que chaque visage, chaque regard nous renvoie sans cesse et sans cesse. On lit dans les yeux de tous ces jeunes hommes la peur à l’état brut, la peur de chaque instant, celle de se trouver pile sur la ligne de tir ou juste au niveau de l’impact de la bombe ! Difficile d’être plus clair ou explicite tant cette plongée dans l’horreur dépasse totalement ce que l’on peut croire ou même imaginer ! On frémit, on tremble, on est saisi d’effroi à chaque image, à chaque instant… Nul besoin d’histoires ou de paroles qui du reste seraient inutiles, car l’essentiel est là en crevant l’écran ! Toute la tension est fantastiquement montrée et décuplée par des images terribles et sublimes dont la bande son puissante et phénoménale, ne fait qu’intensifier leur force pour nous atteindre en plein cœur, comme pour mieux marquer ces silences, tous aussi oppressants ! L’idée de privilégier différents repères de temps, ainsi que différents angles humains en parallèle, nous amène à vivre cette opération Dynamo différemment et surtout de plus en plus intensément au fur et à mesure que l’espoir s’amenuise. On ne peut alors que s’identifier à chaque personnage quelle que soit sa position, sa situation dans cet échappatoire insensé et dont l’issue est digne d’un véritable miracle ! Christopher Nolan s’est ainsi focalisé avec audace et pertinence sur l’aspect du sentiment de survie en pleine débâcle et à ce niveau-là, c’est on ne peut plus limpide et effrayant tant le rendu est impressionnant ! Rarement, la vision de la guerre n’aura été perçue de façon aussi dépouillée et exacerbée ! L’âme humaine semble avoir été étudiée et percée au scalpel, ce que chaque petite histoire ou chaque personnage dans son cheminement illustre parfaitement… Un travail sans doute tronqué, mais tellement fort et émouvant, pour un rendu difficile, et en même temps grandiose sur les affres de la guerre et ses conséquences. D’autant plus que les images saisissantes que Nolan nous offre sont renforcées par la BO, certes pas mémorables, mais efficaces de Hans Zimmer. De manière générale, le travail sur le son s’avère d’ailleurs particulièrement admirable, chaque cri, détonation ou coup de feu participant à l’immersion dans le film. Enfin, même si les acteurs ont peu d’épaisseur dramatique à faire valoir, ils se révèlent tout de même extrêmement convaincants, de Mark Rylance à Fionn Whitehead, en passant par Cillian Murphy, Tom Hardy ou encore Kenneth Branagh.Unique et bouleversant au point d’en ressortir secoué et laminé !

Note : 9,5/10

51l1CL-UvML._SX522_

Test Blu-Ray :

Vidéo : Déjà impressionnant en salle, Dunkerque l’est tout autant en vidéo. Véritable démonstration de force d’un point de vue technique, le long-métrage profite d’une belle édition pour exprimer à l’écran toutes ses qualités où l’image nous éclabousse littéralement par sa précision et sa netteté. De l’usure des costumes des soldats à la texture des matériaux des navires, en passant par la saleté des corps et des machines, le rendu visuel propose un niveau de détail absolument dantesque. Un rendu qui confine véritablement à la perfection avec le superbe étalonnage des couleurs, une technologie qui délivre, comme à son habitude, des images beaucoup plus lumineuses, naturelles et éclatantes.

Audio: Côté audio, composante extrêmement importante du long-métrage, le disque propose une piste DTS-HD Master 5.1 qui est assez remarquable. Immersive comme jamais, la piste offre en effet une amplitude incroyable et une précision de tous les instants, tant lors des déflagrations tonitruantes des avions allemands que des envolées massives de la composition de Hans Zimmer. De plus, VO comme VF bénéficient du même encodage HD, un bon point pour les amateurs de VF, habituellement délaissés.

Bonus :L e troisième disque du coffret propose près de 2 heures de bonus, divisés en 4 grands modules : une introduction, un segment sur la terre, un segment sur l’air, un segment sur la mer et une conclusion. Relativement complets, ceux-ci se révèlent notamment généreux en secrets de fabrication. De quoi ainsi découvrir comment Christopher Nolan a « réellement » tourné certaines séquences clés.

 

  • Acteurs : Harry Styles, Tom Hardy, Mark Rylance, Fionn Whitehead, Barry Keoghan
  • Réalisateurs : Christopher Nolan
  • Format : Couleur, Cinémascope
  • Audio : Anglais (DTS-HD 5.1), Français (DTS-HD 5.1)
  • Sous-titres : Néerlandais, Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 2.20:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 18 décembre 2017
  • Durée : 106 minutes

71Xz8dSLW4L._SY445_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s