La crécerelle (15 février 2018) de Patrick Moran

La Crécerelle a le goût du sang. Mais qui sait pourquoi elle tue ? Pour l’argent, pour le plaisir, ou bien pour servir les puissances de l’outre-monde ?

Chronique : De tous les thrillers historiques publié, celui-ci est sûrement l’un des meilleurs. L’écriture est d’une grande luxuriance d’images et de métaphores en tous genres, et la reconstitution du Moyen-Age est des plus habiles. C’est une reconstitution « poétique », qui ne vise pas à l’authenticité historique, mais sait instaurer de manière convaincante un climat propice à l’effroi et à tous les fantasmes. L’intrigue est intéressante, style simple et efficace et ce que le lecteur va apprécié ce sont les différentes hypothèses qui sont mises à notre disposition…toutes logiques et vraisemblables mais toutes des leurres finalement….c’est assez finement trouvé de balader son lecteur et ainsi le tenir en haleine jusqu’au dénouement final, très surprenant et inattendu  Un livre qui tient ses promesses et qui permet de « s’immerger » dans cette période de l’histoire.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 320 pages
  • Editeur : MNEMOS (15 février 2018)
  • Collection : Icares

51GSj2KL4BL._SX355_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s