The Hate U Give de Angie Thomas

À 16 ans, l’héroïne du roman – une lycéenne prénommée Starr – a déjà vu tomber sous les balles deux amis d’enfance : le premier victime d’un gang ; le second, quelques années plus tard, descendu par un policier alors qu’il s’enfuyait, sans arme, d’une soirée où avait éclaté une fusillade. Le livre s’ouvre sur cette scène dont Starr a été l’unique témoin. La jeune fille va devoir défendre la mémoire de son ami décédé face au policier, qui assure avoir agi en situation de légitime défense.

Chronique :Un vrai coup de cœur mais ce est livre assez difficile à lire, parfois surtout à cause de tous les commentaires sur les relations interraciales. Mais encore une fois, la façon dont on dois faire face au racisme n’est pas la même que celle dont les Noirs doivent faire face, de sorte que la réaction à ce livre ne sera évidemment pas la même que celle des Noirs. Alors oui, je vois – mais je condamne quand même – pourquoi les Blancs – la plupart du temps ne sont  pas contents de certains sujets de ce livre, mais encore une fois ce livre n’est pas à propos de vous, il ne parle pas de ce que vous ressentez à propos du mouvement BLM, ni de ce que vous vous sentez « insulté » par un Noir qui dit qu’il ne fait pas confiance aux Blancs, ni de ce que les Blancs racistes ont créé au fil des ans. Aussi, à tous ceux qui disent que le racisme n’est plus une chose….. Comment oses-tu? Comment oses-tu?! Le racisme est partout, peu importe que vous le croyiez ou non, mais il l’est. Le racisme nous est enseigné dès la maternelle, quand quelqu’un se moque de l’accent de quelqu’un d’autre, de la culture de quelqu’un d’autre, c’est TOUT, alors arrêtez de dire qu’il n’existe plus. C’est le cas. Et les gens sont tués au nom du racisme, et ils n’obtiennent jamais la justice qu’ils méritent, parce que le racisme OUI est toujours une chose, même de nos jours dans notre soi-disant « société avancée ». Racisme, racisme, racisme, racisme, RACISME. Habituez-vous à ce mot parce que c’est une réalité pour beaucoup d’entre nous.
Et ce livre montre exactement de quoi il parle parce que ça fait mal de voir que certaines personnes sont toujours aussi aveugles, ignorantes et méchantes.Dans ce livre, les gens disent que Khalil est mort parce qu’il est un dealer et qu’il serait mort de toute façon… mais dans quel monde vivons-nous? Les gens se font assassiner sur des suppositions et c’est de leur faute? Qu’est-ce que ça peut te faire? Ce livre est EXTRÊMEMENT important. Si vous pensez qu’il est hypertrophié, cela signifie qu’il y a un problème avec vous, parce que ce livre ne l’est pas. Ce livre parle de la vérité, de la vilaine vérité. Et il dit explicitement que tous les flics ne sont pas de mauvais flics, que tous les flics ne sont pas comme celui qui a tué Khalil, parce que c’est important de se rappeler. Et le couple interracial est bien fait. Oui, Chris et Starr sont t mignons, mais ce n’était pas que ça. Chris est respectueux, il n’essaie pas de « voler » la culture de Starr, mais il fait tout pour la comprendre et apprendre de ses erreurs. Outre cet aspect politique, The hate u give est aussi un formidable journal quotidien de la vie dans les ghettos. Bien évidemment, on y parle de trafic de drogues ou d’affrontements entre gangs, mais on y montre surtout la solidarité qui lie les habitants, leur détermination et leur courage.
C’est un roman qui parle aussi beaucoup de liens familiaux ou amicaux, avec beaucoup d’amour et d’émotions brutes.
C’est un livre à lire absolument et à faire lire le plus largement possible car si l’histoire se passe aux Etats-Unis, la situation en France commence dangereusement à s’en rapprocher.
Sachez aussi que les droits d’adaptation ont été achetés et que le film, mettant en scène Amandla Steinberg, devrait arriver sur nos écrans prochainement.

Note : 9,5/10

Broché: 362 pages

the-hate-u-give-990955-264-432

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s