Laisse moi en paix (21 mars 2018) de Clare Mackintosh

Il y a deux ans, Tom et Caroline Johnson, ne pouvant supporter de vivre l’un sans l’autre, ont choisi de se donner la mort. Leur fille Anna, incapable d’accepter leur décision de se suicider, peine depuis à se remettre de leur disparition. Devenue maman à son tour, elle ressent profondément l’absence de sa mère, et est déterminée à découvrir ce qui est vraiment arrivé à ses parents. Mais alors qu’Anna fouille le passé, quelqu’un tente de l’en empêcher. Il est parfois plus sur de rester dans le mensonge.

Chronique : Laisse moi en paix de Clare Mackintosh est un thriller psychologique un peu lent à lire. L’histoire est racontée en alternant le point de vue entre deux personnages principaux et une personne inconnue impliquée. Anna est une nouvelle mère qui, un an plus tôt, est toujours aux prises avec la perte de ses deux parents. Le père d’Anna avait été vu juste avant qu’il semble avoir sauté à sa mort, puis peu de temps après la mère d’Anna semble avoir fait la même chose pesé avec le chagrin de la perte de son mari. Mais Anna n’ a jamais été convaincue que ses parents étaient suicidaires et, à l’anniversaire de la mort de sa mère, elle reçoit une note remettant en question ce fait. En remettant la note à Murray qui est un détective à la retraite, il commence à enquêter en pensant que le couple a peut-être été assassiné à la place. Après avoir lu Je te vois de Clare Mackintosh et l’avoir adoré, on est extrêmement excité à l’idée de prendre une copie De te Laisser. Il y a quelque chose dans son style qui ne manque jamais d’interpeller et puis elle trouve aussi ces personnages profondément complexes qui attirent votre cœur d’une manière émotionnelle, ce qui est étrange pour un thriller psychologique. En plus de tout cela, elle ne manque jamais de nous surprendre avec une multitude de rebondissements. Ce qui est révélé dans la nouvelle d’Anna est vraiment tout ce que vous devez savoir, donc je ne vais pas le répéter ici. Mais il y a un autre point de vue, celui de Murray, un policier semi-retraité qui s’enchevêtrerait avec l’affaire des parents d’Anna et on l’adore et le complot secondaire qui le concerne, lui et sa femme. Sans en dire trop, l’histoire de Murray et Sarah ajoute une couche supplémentaire à l’intrigue sans en détourner la principale, elle lui a donne une profondeur supplémentaire. Si vous n’avez pas lu de livre de Mackintosh avant, je recommande fortement tous ses livres et si vous êtes déjà un fan, je suis sûr que vous apprécierez aussi celui-là.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 384 pages
  • Editeur : Marabout (21 mars 2018)
  • Collection : Marabooks

51h7TCsrK6L._SX324_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s