68 année zéro (19 avril 2018) de Paule Du Bouchet

En ce début de 1968, Maud a seize ans, et elle est loin de se douter que sa nouvelle vie a commencé. À la fin de l’année scolaire, le bac l’attend. Si tout va bien. Mais dans les rues, la soif de changement est là. La colère des étudiants explose. Alors que le Quartier latin est à feu et à sang, que les barricades se montent sous les fenêtres, la jeune fille écoute les Beatles, voudrait se coiffer comme la chanteuse Sylvie Vartan, fantasme sur la photo d’un certain Dany le Rouge et rêve de descendre dans la rue…

Chronique : Remarquable récit ce livre reconstitue de façon précise et détaillée les risques de Maude, décrit le combat qu’elle va vivre en 68 , Paule Du Bouchet montre avec finesse les interrogations et les résistances, bien compréhensibles de cette époque.
Fort bien écrit ; retrace de manière brillante la puissance des forces de vie. Une lecture qui permet de comprendre des possibles ouverts par le souffle émancipateur d’un événement, des bouleversements dans les vies de beaucoup, des aspirations et les mots pour les dire, et, des ruptures qui se produisirent ensuite. Et tout ce qui ne fut pas et reste chaud comme les braises d’un printemps…

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 208 pages
  • Editeur : Gallimard Jeunesse (19 avril 2018)

511KUrFkb5L._SX323_BO1,204,203,200_

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s