Toucher mortel (8 mars 2018) de Peter JAMES

Vilain petit canard lorsqu’elle était enfant, Jodie Bentley a deux rêves dans la vie : être belle et devenir riche. Le premier réalisé – avec un petit coup de pouce de la chirurgie plastique –, elle travaille désormais ardemment sur le deuxième. Sa philosophie concernant l’argent est simple : on peut soit le gagner, soit se marier avec. Le mariage, facile. C’est se débarrasser du mari après coup qui s’avère compliqué, et qui requiert un réel talent. Rien de mieux que la pratique pour se perfectionner…
De son côté, le commissaire Roy Grace subit la pression de la part de son supérieur et sa précédente affaire lui donne encore des insomnies.

Chronique : Peter James est de retour avec une toute nouvelle histoire de Roy Grace. L’histoire commence avec un tueur en série féminin séduisant et nous découvrons ce qui la fait marcher. Jodie est une femme d’une trentaine d’années avec un amour de l’argent. Il est très compréhensible qu’elle doive tuer pour devenir aussi riche que possible et réaliser ses rêves. Eh bien, elle est pauvre et ce n’est pas facile d’obtenir beaucoup d’argent, n’est-ce pas ? Évidemment, les vieux hommes riches sont ses cibles, de préférence ceux qui sont à bout de souffle. En tapotant sur son clavier, les victimes s’approchent d’elle. Roy Grace l’attrapera-t-elle, avant qu’un autre pauvre célibataire sans méfiance ne devienne la proie de ses charmes ? Entremêlés avec cela, nous voyons qu’un tueur professionnel familier est de retour à Brighton. Qui est sa marque ? Et qu’est-il arrivé à Crisp qui a échappé à la justice dans le dernier livre ? Le lecteur adore être de retour à Brighton avec Roy et voir sa nouvelle petite famille. Grand aussi rattraper le deuil et politiquement incorrect, Norman Potting et leur ennemi juré Cassian Pewe. De plus, le sentiment d’authenticité du maintien de l’ordre sous le soleil de Brighton est au rendez-vous. Marlon le poisson est toujours un de des préférés et le dernier lien de Roy avec son ancienne épouse Sandy. Les poissons sont importants. Après la rencontre dramatique de Roy avec Sandy, l’égoïste et étrange ex-femme disparue de Roy Grace, la vérité éclate.  Nous obtenons une conclusion tout à fait superbe et satisfaisante. Tout le monde sera très heureux de la résolution finale du fil Sandy. C’est ce que nous attendions tous. Peter James est vraiment un maître du crime et a livré la bonne fin pour Sandy.  Vous ne le regretterez pas. Roy Grace est dans une ligue à lui.

Note : 9/10

 

  • Broché: 528 pages
  • Editeur : Fleuve éditions (8 mars 2018)

41FYgE+cdAL._SX331_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s