Rien ne va plus sous les étoiles (16 août 2018) de Jenny Mclachlan

Sa mère a dû s’absenter pendant dix jours et Meg doit s’occuper seule de sa petite sœur… Son grand-père est bien trop fantasque pour lui venir en aide.

Chronique : Meg, 15 ans, est une astronaute en herbe et au milieu de la préparation de sa présentation, une occasion de prendre des vacances toutes dépenses payées au siège de la NASA, lorsque sa mère à l’esprit libre part pour le Myanmar, un pays d’Asie du Sud-Est où elle viendra en aide aux communautés défavorisées. Sa mère laisse aussi derrière elle Elsa, une petite fille qui ne peut pas comprendre où se trouve sa mère et qui s’attend à ce que son père âgé supporte le fardeau de deux enfants.

Plutôt que de placer Elsa dans l’environnement dangereux de la maison de ses grands-pères, Meg décide de devenir la principale gardienne d’Elsa tout en équilibrant l’école et la préparation de sa présentation. La mère de Meg était furieuse et m’a laissé en colère. L’esprit libre est pour ceux qui n’ont pas d’obligations, sa mère a deux jeunes enfants et un père âgé qui excuse le comportement de sa fille. Bien que son grand-père soit accommodant à contrecœur, sa maison ressemble à une ménagerie insalubre et refuse d’incommoder ses jeunes petites-filles. Son grand-père est charmant, mais pourquoi un adulte responsable permettrait-il à une jeune fille de quinze ans d’accepter la responsabilité d’un frère ou d’une sœur en bas âge ?

En tant qu’adolescente préoccupée par la science, Meg et sa belle-soeur Elsa sont relativement étrangères, partageant la même mère irresponsable et peu d’autres choses importantes. Par les circonstances, les deux sœurs commencent à prendre soin l’une de l’autre. C’était merveilleux de voir Meg être soutenue par de nouveaux amis improbables dans son programme de mentorat, en particulier Annie, une étudiante autiste sarcastique et résolue. Une rivalité amicale et une amitié douce étaient les fondements d’une romance enchanteresse.

Bien qu’il était beau et incroyablement divertissant, les personnages adultes de Rien ne va plus sous les étoiles  sont irresponsables. De leur mère et grand-père à la gardienne de la garderie d’Elsa qui soupçonnait leur mère d’être absente. Comment l’établissement scolaire ne s’est-il pas rendu compte du changement de son comportement ? L’étudiant responsable et astucieux, aujourd’hui non poli et exaspéré, est passé inaperçu.

Jenny McLachlan est une auteure magnifique, une conteuse merveilleuse et un délice absolu. Amusant, divertissant et incroyablement charismatique.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 336 pages
  • Tranche d’âges: 9 – 12 années
  • Editeur : De la Martinière jeunesse (16 août 2018)
  • Collection : FICTION

51nQlklAf+L._SX339_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s