Test DVD : Sur le chemin de la rédemption (25 septembre 2018) de Paul Schrader avec Ethan Hawke, Amanda Seyfried

Un ancien aumônier militaire est ravagé par la douleur après la mort de son fils.

Chronique : Le dernier film de Paul Schrader, réalisateur/auteur pugnace, est aussi austère et révélateur qu’un confessionnal d’église. Doté d’un sens de rigueur et d’étouffement émotionnel rare dans les films américains grand public, c’est un portrait sombre d’un homme au milieu d’une dépression spirituelle qui n’est que légèrement défait par sa conclusion plutôt insatisfaisante. L’homme en question est le révérend Ernst Toller (Ethan Hawke dans l’un de ses meilleurs rôles), un homme d’église alcoolique et malade et ancien aumônier militaire marié qui vit toujours sous le sombre nuage de la culpabilité pour avoir encouragé son fils soldat à aller en Irak, où il fut tué. La femme de Toller l’a quitté par la suite, son sens du but s’est desséché jusqu’à la simple existence, et maintenant il vit isolé et seul et, vraisemblablement, mourra de la même façon. Sa seule distraction est d’être le pasteur dans une église rustique et historique et de s’arrêter le long du chemin de fer clandestin dans le nord de l’État de New York qui est assez charmant pour être une attraction touristique mineure mais qui n’est pas assez charmant pour avoir tout sauf une congrégation en déclin rapide. Ce qui sauve le film de l’effondrement financier, c’est une alliance avec une méga-église voisine bien financée, Abundant Life Ministries, dirigée par le révérend Jeff Jeff Jeffers .

Les questions de foi, de masculinité, de sacrifice et de salut font depuis longtemps partie de l’œuvre de Schrader – l’ancien membre de l’Église réformée chrétienne calviniste, qui n’a vu un film qu’à 17 ans, a écrit « Taxi Driver », « Raging Bull » et « The Last Temptation of Christ » – et « First Reformed » compte parmi ses efforts les plus grands dans ces thèmes.

Sur le plan stylistique, « First Reformed » se distingue également. Magnifiquement tourné dans un format qui rend l’image carrée (par opposition au rectangle habituel), le film est d’abord déconcertant. Les prises de vue statiques et les longs métrages, si différents de la plupart des tournages américains actuels, remontent à une autre époque et à un autre continent. Ce n’est pas un hasard puisqu’en 1972, Schrader a écrit le livre très apprécié « Transcendental Style in Film », un hommage au « cinéma lent » du Danois Carl Theodor Dreyer, du Japonais Yasujiro Ozu et du Français Robert Bresson, et « First Reformed » est un hommage cinématographique à ces influences.

Ces dernières années, Schrader a été sur une sorte de glissement. L’homme qui a été à l’avant-garde des conversations cinématographiques avec des films tels que « American Gigolo », « Hardcore » et « Blue Collar » a produit des films dont peu de gens se souviennent et encore moins se souviennent.

Mais ce lion rugit encore, car il donne un sens différent à l’expression « film religieux ». « First Reformed » est une expérience enrichissante, quoique astringente.

Note : 9/10

940x940.jpg

TEST DVD:

IMAGE : Ce film dispose d’un transfert HD 1080p présenté dans un rapport d’aspect de 2.40: 1. Tourné numériquement, le film a une belle image avec des détails précis et des couleurs vives dans la plupart des scènes. Le film est trempé dans le travail de l’image avec des couleurs qui sont brillantes et fluides partout  Les niveaux de noir sont profonds et d’encre et les tons de peau sont naturels dans toutes les conditions d’éclairage

SON: Cette version est livrée avec Dolby SR  sans perte avec l’intensité du paysage sonore qui permet une meilleur écoute dans les dialogues et non pas de garder les choses calmes ou dynamiques dans les moments les plus doux.

 

  • Acteurs : Amanda Seyfried, Ethan Hawke, Cedric the Entertainer, Victoria Hill, Michael Gaston
  • Réalisateurs : Paul Schrader
  • Format : PAL
  • Audio : Russe (Dolby Digital 5.1), Hongrois (Dolby Digital 5.1), Italien (Dolby Digital 5.1), Polonais (Dolby Digital 5.1), Anglais (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 5.1), Espagnol (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Italien, Russe, Finnois, Polonais, Norvégien, Espagnol, Danois, Hongrois, Mandarin, Suédois, Néerlandais, Tchèque, Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais
  • Région : Région 2
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Universal Pictures France
  • Date de sortie du DVD : 25 septembre 2018
  • Durée : 108 minutes

61LGsmKcPqL._SY445_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s