Un homme plein de misère (6 septembre 2018) de Jacques Abeille

Dans le monde des Contrées, la ville de Terrèbre se retrouve subitement occupée par les troupes barbares d’un mystérieux Prince venu des steppes. La population s’accommode comme elle peut de ces nouvelles conditions de vie. Un modeste professeur d’université, linguiste et seul habitant à connaître la langue des envahisseurs, est un jour enlevé par des cavaliers et conduit auprès du Prince. Celui-ci propose au savant de l’accompagner dans l’ultime périple qu’il prévoit. Commence alors un fabuleux voyage qui les ramènera au pays des Jardins statuaires, à la recherche des légendes d’un monde peuplé de paysans et de chasseurs, de prostituées et d’amazones…

Chronique : Dans le contexte troublé de l’occupation, le narrateur, jeune linguiste qui seul connait le langage des steppes, est enrôlé par le Prince des barbares. Ce dernier, qui n’a manifestement plus toute sa tête, entend retrouver le narrateur du premier roman, lequel a laissé un témoignage écrit que notre linguiste a traduit. C’est ainsi que débute un voyage de plusieurs années à travers les Contrées en général. C’est aussi, et surtout, un voyage intérieur et contemplatif similaire à celui du premier roman. On y découvre un univers singulier à travers lequel sont évoqués des thèmes universels ; le caractère surréaliste est toutefois moins prononcé du fait que les statues n’existent quasiment plus. le propos de Jacques ABEILLE est de montrer que les barbares ne sont pas forcément ceux que l’on croit, à tout le moins que chacune des deux parties a sa part de responsabilité dans les méfaits perpétrés dans les Contrées.
L’écriture d’ABEILLE et le livre en tant qu’objet étant tout aussi beau, le lecteur comprend qu’il tient là un nouvel ouvrage hors norme de l’auteur qu’il se plaira à lire et à relire, et même à exposer dans sa bibliothèque.

Note : 9,5/10

 

  • Poche: 816 pages
  • Editeur : Folio (6 septembre 2018)
  • Collection : Folio SF

41WovnXK-AL._SX301_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s