Présumée disparue (10 octobre 2018) de Susie Steiner

Une nuit, après une énième rencontre Internet ratée, Manon Bradshaw est envoyée sur une scène de crime. Edith Hind, étudiante à Cambridge, belle, brillante et bien née, a disparu. Peu d’indices, des traces de sang… Chaque heure compte pour la retrouver vivante. Les secrets que l’inspectrice Bradshaw s’apprête à découvrir auront des conséquences irréversibles, non seulement pour la famille d’Edith mais pour Manon elle-même.

Chronique : Présumée disparue  est un crime mystérieux britannique très chargé qui suit la vie quotidienne du sergent détective Manon Bradshaw et du détective Davy Walker avec l’équipe du Cambridgeshire Major Incident Team. Tôt un matin, ils sont avisés de la disparition d’une femme, Edith Hind, qui a disparu par une journée froide et hivernale, laissant derrière elle ses effets personnels, clés, téléphone, manteau et sa voiture garée à l’extérieur. En arrivant à l’appartement d’Edith, ils sont accueillis par Will Carter, le petit ami d’Edith, qui est frénétique et extrêmement contrarié par la disparition de son fiancé. Will informe les détectives qu’à son arrivée à la maison, la porte de leur appartement était ouverte et qu’il a trouvé de petites gouttelettes de sang dans la cuisine et le couloir.

Il s’agit d’une histoire captivante axée sur les personnages, et au fil de l’histoire, le lecteur est attiré par la DS Manon Bradshaw, une personne extrêmement complexe qui se sent très malheureuse avec sa vie personnelle. Manon révèle son désespoir pour l’amour et la camaraderie en parcourant Internet à la recherche de rendez-vous sans espoir de trouver le partenaire parfait. À maintes reprises, elle rencontre son rendez-vous pour dîner et finit au lit après une soirée ennuyeuse sans savoir ou sans se soucier de son nom, ou sans jamais vouloir le revoir. Elle n’est devenue rien de plus qu’une porte tournante sans fin de déception et de désespoir.

L’intrigue nous laisse perplexe tout le temps, et on est vraiment pris par surprise par les rebondissements stellaires de l’histoire vers la fin. Il se passe beaucoup de choses dans cette histoire, mais Mme Steiner fait un travail minutieux pour régler les derniers détails.  On est impressionné par la quantité de recherches qui ont été effectuées sur ce roman. L’auteur a un vocabulaire qui plait . Vous allez apprécié chaque minute et on le recommande fortement à tous les lecteurs de romans policiers.

L’auteure Susie Steine a écrit un mystère complexe et déroutant qui captivera le lecteur et le divertira. Recommandé à tous les lecteurs.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 540 pages
  • Editeur : Les Arènes (10 octobre 2018)
  • Collection : AR.HORS COLLECT
  • Langue : Français

41CbtD7L4+L._SX350_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s