Southern Cross – Tome 01 (31 octobre 2018) de Becky Cloonan et Andy Belanger

Dans un futur où l’humanité a colonisé le système solaire, Alex Braith monte à bord du Southern Cross, un tanker en direction de l’usine de raffinerie installée sur la lune de Titan, pour enquêter sur la mort récente de sa sœur. Mais alors qu’elle cherchait une réponse, d’autres questions s’accumulent : pourquoi sa camarade de cabine a-t-elle aussi disparu ? Qui est ce type inquiétant qui rôde sur le pont ? Et pourquoi Alex a-t-elle sans arrêt l’impression d’être observée ?

Chronique : Les mines, c’est dur, surtout sur Titan, l’une des lunes de Saturne ! Mais Amber Braith n’est pas morte dans un accident minier – elle était administratrice. Comment Amber est-elle morte ? Sa sœur, Alex, part sur le pétrolier spatial Southern Cross pour récupérer les restes de sa sœur et découvrir par elle-même ce qui s’est passé.

La nouvelle série Southern Cross de Becky Cloonan et Andy Bélanger est un brillant mystère de meurtre d’horreur de science-fiction. Évidemment, il se situe dans le futur ou sur une autre ligne du temps où les humains ont maîtrisé les voyages dans l’espace et commencé à explorer les corps célestes à la recherche de ressources ; pourtant, la bande dessinée a la saveur d’un roman d’Agatha Christie ou de Patricia Highsmith. Le design du Southern Cross est similaire à celui d’un vrai pétrolier mélangé à des éléments d’un paquebot de croisière, ce qui donne l’impression d’être un mystère meurtrier dans une histoire de type paquebot de croisière !

Alex partage une chambre avec une jeune femme ennuyeuse avec un secret – qui disparaît ensuite. Ça pourrait avoir un rapport avec sa sœur ? Et puis elle découvre qu’un homme a été assassiné dans sa chambre lors du dernier voyage – et le meurtrier n’a jamais été attrapé ! Cloonan fait monter la tension en libérant lentement des morceaux d’une histoire plus vaste. Les lecteurs aperçoivent les cicatrices au dos du capitaine, le second est nerveux, le médecin du navire agit de façon suspecte – la paranoïa s’accumule, ce qui en fait une lecture délicieusement imprévisible.

L’art de Bélanger est excellent et on adore la façon dont il présente les voyages dans l’espace comme n’importe quoi d’autre que du lisse comme nous sommes habitués à voir dans les films et la télévision. Ici, la Croix du Sud traverse le système solaire de façon chaotique, des anneaux de feu entourent le navire, ses moteurs rugissent, des rochers défilent. Bizarrement, les voyages dans l’espace semblent plus faciles, comme s’il s’agissait simplement d’un voyage très mouvementé sur des mers orageuses – une perspective très intéressante.

Beaucoup de pages se distinguent visuellement, surtout les séquences plus trippantes, aidées par les mises en page créatives de Bélanger, et le travail du coloriste Lee Loughridge (Deadly Class) en est une énorme raison. Ses choix vibrants, dérangeants et accrocheurs pour l’espace coloré (et l’espace de Loughridge est merveilleusement BRIGHT !) et la direction étrange dans laquelle la série s’engage vers la fin rend la pop comique d’une manière si spectaculaire.

Southern Cross a l’atmosphère menaçante des films classiques de l’espace comme 2001 et Alien, mêlés à un mystère policier presque traditionnel de type Poirot et parsemés de moments d’horreur à la Stephen King – c’est une combinaison aussi enivrante que ça en a l’air ! L’histoire commence lentement, mais récompense le lecteur patient au fur et à mesure qu’il prend de l’élan en vue d’un final bombastique. C’est un magnifique premier volume d’une nouvelle série très prometteuse – je vous recommande vivement de monter à bord du Southern Cross !

Note : 9,5/10

 

  • Album: 160 pages
  • Editeur : Glénat Comics (31 octobre 2018)
  • Collection : Comics

51wfsGhsXgL._SX324_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s