Peut-on réussir sans effort ni aucun talent ? (3 janvier 2019) de Gilles Vervisch

Le geek suprême, Steve Jobs l’a écrit :  » Je suis convaincu que la moitié qui sépare les entrepreneurs qui réussissent de ceux qui échouent est purement la persévérance.  » Une manière de dire que la réussite serait une question de volonté : quand on veut, on peut ! Les gens qui réussissent le doivent à leur travail et à leurs efforts, et les gens qui échouent considérés comme des ratés, n’auraient tout simplement aucune volonté.

Chronique : Gilles Vervisch apporte avec ce livre sa réflexion sur le rapport des hommes et de leurs motivations  en prenant en considération les intérêts de ces derniers ce qui l’a conduit à théoriser sur le sujet et qui a débouché sur des changements pratiques à travers le monde. De même, le concept d’effort efficace, qui consiste à maximiser l’impact  en y appliquant des raisonnements économiques, peut paraître provocateur. Gilles Vervisch s’y penche sur notre manière de donner aux plus pauvres . Ils sont nombreux (sans doute un peu trop), les penseurs habités par cette ambition.  Un livre de réflexion où chacun se fera sont avis sur le sujet mais qui offre matière à réfléchir .

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 300 pages
  • Editeur : Le Passeur (3 janvier 2019)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2368906630

41-vNXzGLmL._SX340_BO1,204,203,200_

 

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s