Mrs Fletcher Ou les Tribulations d’une Milf (10 janvier 2019) de Tom Perrotta

Ce bref et mystérieux sms surgissant de nulle part va bouleverser la vie d’Eve Fletcher. À 46 ans, divorcée, mère banlieusarde d’un fils sur le point de quitter le nid parental, elle se demande si le meilleur de sa vie n’est pas déjà derrière elle, et voilà qu’elle est la MILF d’un inconnu. Elle, une MILF ! Sans doute une erreur de destinataire car qui peut bien lui déclarer aussi délicatement sa flamme? L’incompréhension n’empêche pas de se renseigner, et Eve commence à surfer sur les sites qui recensent les exploits sexuels des femmes de son âge, lesquelles ne s’interdisent plus rien. Ce sms aura un effet libérateur sur Eve qui, loin de rester spectatrice, va bientôt se retrouver empêtrée dans des situations inédites et moralement tendues qu’elle assume, pour le pire et qui sait… le meilleur

Chronique : Mme Fletcher est un excellent commentaire social sur la situation actuelle aux États-Unis – est-ce bien ou mal, dans ce contexte, cela n’a pas beaucoup de sens ? Perrotta  a cette façon sombre et pleine d’esprit de faire avancer une histoire le long d’un cours d’eau qui n’a pas de point de mire particulier, comme une intrigue solide. C’est un peu comme Seinfeld, qui était un spectacle sur rien mais qui était finalement un spectacle sur tout et entre les deux.

Je n’ai pas pu poser ce livre, je l’ai même emmené aux toilettes avec moi parce que je ne voulais pas rater à quel point ce sera un désastre pour les personnages. Le meilleur, c’est de ne jamais vraiment savoir si Perrotta écrit de façon sarcastique, sarcastique, fidèle à lui-même, d’un air de soutien ou moqueur. Il se fout de ta gueule. Le flux est tout simplement trop sombre, tellement odorant, contenant des scènes qui vous font sourire de la meilleure façon possible. J’adore ce type de littérature car elle donne suffisamment d’espace au lecteur pour qu’il puisse faire ses propres suppositions sur la façon dont le monde est, ou du moins sur la façon dont certaines personnes le voient en marchant. La sexualité, le sexe, le genre, le sexe, la race – toutes les bonnes choses, toutes les mauvaises choses qui font de ce pamphlet un beau pamphlet d’une bulle que vous voulez éclater.n Un livre intelligent, avec une touche d’humour, traitant des émotions réelles et des problèmes contemporains, sans être prétentieux ou condescendant. Mme Fletcher — Eve — a 47 ans, elle est divorcée et sa mère est Brendan, 19 ans. L’histoire est racontée de quelques points de vue, mais surtout par Eve et Brendan. Eve est un grand personnage – gentil, beau à l’extérieur mais avec une agitation psychique et sexuelle intérieure qui la met dans des situations complexes. Brendan n’est pas si gentil à l’extérieur — un peu plus gentil à l’intérieur qu’il ne le laisse paraître — et lui aussi a du mal à trouver ses marques. La fin est un peu prévisible, mais je me suis sentie très bien amusée par celle-ci – impressionnée par la façon dont Perrotta entre dans la tête de tous ses personnages.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 400 pages
  • Editeur : Fleuve éditions (10 janvier 2019)
  • Langue : Français

51VrBOdokLL._SX331_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s