Ma douleur est sauvagerie de Pierric Guittaut | 17 avril 2019

Un jour de chasse comme un autre, Stéphane croise un grand cerf blanc. Un fugace échange de regards et l’animal disparaît. Quelques jours plus tard, le cerf provoque un accident : la femme de Stéphane est morte.
Lancé dans une traque obsessionnelle, obsédé par la soif de vengeance, le chasseur se fond dans la forêt. Il en réapprend tous les codes. Chaque pas dans les bois le rapproche du rendez-vous fatidique avec le cerf.
De l’homme et de la bête, un seul sortira vivant de ce duel sauvage dans le cœur sombre de la forêt

Chronique : Une histoire tragique, un style viscéral, une réflexion sur la société et le rapport à la nature il n’en faut pas plus à Pierric Guittaut pour créer un ouvrage qui vous prend au tripe.

L’un des aspect le plus marquant dans son récit sont les couleurs. Le vert profond de la forêt, le brun sacré de la terre,le noir profond de la nuit, le blanc ici couleur annonciatrice de mort et surtout le rouge, le rouge du sang versé mais aussi celui de la rage, d’une sauvagerie ancestrale trop longtemps contenue qui remonte à la surface.

C’est le récit d’une mort et d’une renaissance. La mort d’un mari aimant, employé modèle qui ne trouve plus sa place dans une société déshumanisé. Et la renaissance d’un homme, fils adoptif de la forêt qui renoue avec les racines fondamental du vivant. D’abord empli de crainte et de respect mais envahi d’une détermination féroce le personnage redécouvre un lieu qu’il a pourtant déjà parcouru.

À travers les pages du livre c’est toute une nature que l’on croit apprivoisé, qui se révèle. Là une grotte invisible, ailleurs une source salvatrice. Une nature sauvage, implacable où le fort dévore le faible et où un simple orage est synonyme d’apocalypse.

Un récit brut, au style viscéral, héritier d’une nature qui refuse de ployer sous le joug de la modernité. Un récit qui est bien plus qu’une traque vengeresse. Un récit qui parlera à tous, amateur de chasse ou pas.

Note 8/10

Chronique de Christophe C.

 

  • Poche: 227 pages
  • Editeur : Les Arènes (17 avril 2019)
  • Collection : AR.HORS COLLECT
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 271120104X

51Bmn5j4PbL._SX303_BO1,204,203,200_.jpg

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s