Test Blu-ray: Zombie – Dawn of the Dead (24 Mai 2019) de George A. Romero (Coffret 4 Brd 40ème Anniversaire)

Des morts-vivants assoiffés de sang ont envahi la Terre et se nourrissent de ses habitants. Un groupe de survivants se réfugie dans un centre commercial abandonné. Alors que la vie s’organise à l’intérieur, la situation empire à l’extérieur…

Chronique : Nous sommes en présence de ce qui n’est sans aucun doute le meilleur film de zombies jamais tourné. Et pourtant, lors de ces 35 dernières années, de nombreux films de cadavres ont vu le jour. Mais aucun n’aura réussi à égaler le «zombie» de George Andrew Romero. En plus d’être un classique du cinéma et un sommet du gore, ce film est aussi un violent pamphlet social dont le thème central est une sévère critique de la société de consommation. Ce n’est pas un hasard si cette histoire se passe dans un centre commercial. Dans ce quasi-huisclos, les personnages tentent de s’échapper d’une grande surface assiégée par toute une armée de zombie. Tout en organisant leur survie, les protagonistes n’hésitent pas à piller les rayons du magasin. L’attroupement des zombies près des portes vitrés rappelant la cohue qui s’entasse lors des soldes. Mais ce film contient d’autres thèmes, comme le racisme par exemple. Ici, le personnage salvateur est un homme de couleur, comme dans «La nuit des morts-vivants». Le féminisme est aussi abordé à l’image de cette femme qui est d’abord rejetée par les trois hommes mais qui se rebelle en demandant d’être tenue au courant de toutes les initiatives qui va acquérir une plus grande responsabilité. Et enfin, Romero aborde le thème du chaos qui intervient lorsque la bande de pillards déboule et met tout en dessus dessous et qu’une guerre s’engage entre ces voyous et les survivants. Romero pose la question suivante: le monde est-il plus dangereux lorsqu’il est infesté de zombies ou lorsqu’il est infesté de petits bandits qui saccagent tout? Les films de Romero ne sont pas comme les autres, on le sait et possèdent un contenu intelligent et concret. Un immanquable.

Note : 10/10

71WuJdPG2-L._SX679_.jpg

Note: N’ayant eu que le Blu-ray 1 : La version Européenne la chronique ne sera que sur le disque 1.

Vidéo : Voici la version européenne, 119 minutes, nouveau master haute définition 2019 à partir d’un nouveau scanne 4k réalisé une restauration complète du film révolutionnaire à partir du meilleur interpositif 35 mm disponible et a numérisé ces éléments en résolution k. Malheureusement, ce classique culte bien-aimé et très influent nous est présenté en SDR, et non en HDR10, ce qui est quelque peu décevant, laissant les fans à se demander si de meilleurs reflets et une meilleure luminosité changeraient radicalement l’expérience visuelle. Néanmoins, pris en l’état, les résultats offrent une mise à jour étonnamment bonne par rapport à son homologue Blu-Ray, offrantes diverses améliorations qui en font le meilleur que ne le filmait jamais regardé sur la vidéo amateur. Bien sûr, à partir d’une pellicule 35 mm bon marché développée en 16 mm pour le montage et ensuite agrandi à nouveau en 35 mm pour les tirages en salles, la source ne donnera pas le type de résultats qui convaincra le plus. Mais pour ceux qui sont familiers avec le chef-d’œuvre des zombies, il y a beaucoup d’améliorations appréciables pour faire de ce paquet un achat intéressant. Présenté dans son format original de 1,85: 1, le transfert est très détaillé, exposant chaque recoin du centre commercial. Certes, la version européenne d’argento s’accompagne de moments doux et flous, ce que l’on peut attendre d’une source vintage et d’une petite production comme celle-ci. Pourtant, les fans peuvent mieux voir les coutures et les plis décolorés des vestes en cuir usées des cyclistes, la texture du tissu des meubles qui décorent les quartiers d’habitations des survivants est plus perceptible, et le maquillage gore de Tom Savini est plus éclatant et plus sanguinaire.

Audio : Le mixage mono 2.0 est l’option d’écoute supérieure car il est plus proche de l’enregistrement audio original, qui a également été remastérisé à partir des mêmes éléments que pour la vidéo. Immédiatement, la reproduction des dialogues est grandement améliorée et très prioritaire, ce qui permet aux fans de mieux profiter du va-et-vient constant entre les personnages. Les médiums sont plus pleins et beaucoup plus dynamiques, avec une clarté et une séparation remarquables dans les hautes fréquences, tout en conservant une excellente distinction de l’activité d’arrière-plan pendant les séquences d’action. Le film n’a jamais vraiment eu beaucoup de bas de gamme à parler, mais il y a quelques basses appréciables à apprécier, donnant au classique culte des zombies un meilleur sens de l’espace et de la présence.

Bonus : Blu-ray 1 (Version Européenne) :

  • Présentation du film par Dario Argento : Argento fait l’éloge du film et de sa restauration.
  • Commentaire audio du directeur de la photographie Michael Gornick, Tom Dubensky (assistant caméraman) et Lee Karr (historien du cinéma et auteur) produit et réalisé par Jim Cirronella
  • Entretien autour du film avec Dario Argento (20′) Le légendaire maestro de l’horreur italien Dario Argento qui évoque Romero, comment il a participé à la production et sa contribution à ce classique culte du marché européen, en expliquant les raisons de ces changements.
  • George A. Romero, l’homme aux Zombies par Julien Sévéon (27′)
  • Discussion publique entre Bertrand Bonello et Jean-François Rauger à la Cinémathèque Française (60′)
  • Entretien avec Dario Argento, Claudio Argento, Alfredo Cuomo, Claudio Simonetti… (30′) Une série d’ interviews qui parle de leurs carrières et de leurs  implication dans cette production ainsi que de leurs  amour du film et partage leurs réflexions sur les thèmes de l’intrigue.

Contenu additionnel

Blu-ray 1 (Version Européenne) :
Présentation du film par Dario Argento
Commentaire audio du directeur de la photographie Michael Gornick, Tom Dubensky (assistant caméraman) et Lee Karr (historien du cinéma et auteur) produit et réalisé par Jim Cirronella
Entretien autour du film avec Dario Argento (20′)
George A. Romero, l’homme aux Zombies par Julien Sévéon (27′)
Discussion publique entre Bertrand Bonello et Jean-François Rauger à la Cinémathèque Française (60′)
Entretien avec Dario Argento, Claudio Argento, Alfredo Cuomo, Claudio Simonetti… (30′)Blu-ray 2 (Director’s Cut US) :
Commentaire audio de George A. Romero et Tom Savini
Document sur les décors du film avec le commentaire audio de Robert Langer (13′)
Visite du centre commercial Monroeville Mall avec l’acteur Ken Foree (10′)
Documentaire : « The Dead Will Walk » de Perry Martin (2004, 75′)Blu-ray 3 (Version Cannes) :
« Les Zombies de Romero » par Linda Tahir et Christophe Champclaux (26′)
Les effets spéciaux de Zombie décryptés par Benoit Lestang (Maquilleur effets spéciaux) (18′)
Entretien avec Jean-Pierre Putters (Fondateur et ancien rédacteur en chef du magazine Mad Movies) (18′)
Matériels promotionnels

Blu-ray 4 (Version Full Frame) :
Commentaire audio du compositeur Claudio Simonetti
Commentaire audio des 4 principaux acteurs
Documentaire : « The Definitive Document of The Dead » de Roy Frumkes (102′)
La musique de Zombie par Julien Sévéon (19′)

zombie-dawn-of-the-dead-coffret-4-blu-ray.jpg
Coffret Collector 40ème Anniversaire avec 4 versions du film, un livre de 152 pages et 5 tirages photo collector :
– Blu-ray 1 : Version Européenne de 120′ (montage supervisé par Dario Argento avec la BO de Goblin), dans un nouveau master restauré en 4K produit en 2019 par ESC Editions sous la supervision du directeur de la photo Michael Gornick (VF 5.1 et VOST 5.1 et 2.0 mono)
– Blu-ray 2 : Version Director’s Cut US de 127′ – nouveau master Haute définition (VOST 5.1 et 2.0 mono)
– Blu-ray 3 : Version longue présentée au Marché du Film du Festival de Cannes 1979 de 139′ (qui comprend 45 scènes en plus, 15 scènes rallongées, et 2 scènes avec des images et son différentes) – nouveau master Haute définition (VOST 5.1 et 2.0 mono)
– Blu-ray 4 : Version Européenne en Full Frame (ratio 1.33 – VF 5.1 et VOST 5.1 et 2.0 mono)
– un livre de Marc Toullec de 152 pages
– 5 tirages photos collector
  • Audio : Italien (DTS-HD 5.1), Anglais (DTS-HD 5.1), Français (DTS-HD 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région B/2
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 4
  • Studio : ESC Editions
  • Date de sortie du DVD : 24 mai 2019
  • Durée : 139 minutes

81DRHSszz5L._SX342_.jpg


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s