Toutes ces choses qu’on n’a jamais faites de Kristan Higgins | 2 mai 2019

Avant de mourir, la jeune Emerson, obèse morbide gravement malade, remet une enveloppe à ses deux meilleures amies Marley et Georgia, 34 ans, et leur fait promettre de suivre ses instructions. Elles découvrent qu’il s’agit de « La liste de choses à faire quand elles seraient minces », rédigée à 18 ans au camp d’amaigrissement où elles avaient formé leur trio.

Chronique : Georgia, Marley et Emerson se sont rencontrés au Camp Copperbrook, un camp de perte de poids où ils étaient adolescents. Aujourd’hui, ils ont presque 35 ans. Georgia et Marley ont été contactées par Emerson qui demande à les voir. Emerson sait qu’elle est mourante et veut voir ses meilleures amies une dernière fois.

Quand ils la voient, ils sont tous les deux choqués de voir à quel point elle est malade et combien elle est devenue lourde. Ils se sentent coupables de ne pas avoir gardé un meilleur contact. Ils se demandent pourquoi elle n’a pas demandé leur aide, mais au fond d’eux, ils savent pourquoi….c’est parce qu’Emerson avait honte. Et quand ils lui rendent visite pour la dernière fois, elle leur remet une enveloppe « A ouvrir après mes funérailles ».

Après les funérailles d’Emerson, ils ouvrent l’enveloppe et sont surpris qu’elle ne fasse qu’une page. Mais ils reconnaissent le journal….c’est une liste de l’époque où ils étaient au camp. Une liste qu’ils ont faite s’appelle « Ce qu’on fera quand on sera maigres ». Il dit des choses comme – manger un dessert en public, tenir la main d’un mec mignon, magasiner dans un magasin pour les gens normaux, etc….. Toutes ces choses étaient hors de leur portée lorsqu’ils étaient jeunes et en surpoids. Des choses qu’elles pensaient que seules les filles minces pouvaient apprécier. Dans leurs conversations, ils disaient souvent : « Quand je suis maigre, je vais…. »

Marley est maintenant un chef personnel qui livre des repas préparés à la maison à une variété de personnes différentes. Ses clients l’adorent. Marley a l’air tout le temps heureuse… tout le temps. Mais est-elle vraiment heureuse ? Ou est-ce juste un acte qu’elle fait pour cacher sa douleur ?  » Le mal de se sentir la moitié d’une paire au lieu d’une personne entière. »

Georgia a quitté son emploi dans un cabinet d’avocats quatre ans auparavant pour devenir enseignante dans une école maternelle. Il est impardonnable d’être en surpoids dans la famille géorgienne. Son frère et sa mère ne l’ont JAMAIS laissée l’oublier. Georgia avait été mariée mais n’était pas en mesure d’accepter l’amour que son mari lui offrait.

Marley et Georgia décident qu’ils vont essayer de compléter la liste qu’Emerson leur a laissée.

Mais se rendront-ils compte de ce qu’Emerson essayait vraiment de leur dire ? Ce qu’elle voulait pour ses meilleures amies plus que tout ?

Tout au long du roman, des passages du journal d’Emerson sont parsemés de passages. Il comprend des choses qui se sont passées quand elle était enfant ainsi que la vie qu’elle avait vécue au cours des quatre dernières années.

Honnêtement, certaines parties du livre étaient douloureuses à lire, surtout les premiers chapitres et le journal d’Emerson mais je ne pense pas qu’il faille être en surpoids pour comprendre.  Certains critiques ont estimé que Kristan Higgins ne devrait pas écrire sur un sujet dont elle ne sait rien. Numéro un : Nous ne savons pas avec quoi l’auteur (ou un de ses proches) s’est débattu dans la vie. Numéro deux : La plupart des auteurs qui écrivent sur les tueurs en série ne sont pas des tueurs en série, alors cela signifie-t-il qu’ils n’ont pas le droit d’en écrire un ?

À mon avis, ce livre était génial.

Oui, c’est un livre sur le poids et l’image corporelle. Cependant, c’est aussi une question d’amour, de liens d’amitié, de relations, d’acceptation de soi et d’autres questions importantes.

J’adore la façon dont l’auteur écrit. Les relations entre les personnages étaient authentiques. Il est également évident que l’auteur a fait ses recherches. Comme je l’ai dit, une partie du livre est douloureuse… J’ai pleuré. Mais il y avait BEAUCOUP du livre qui m’a fait rire à haute voix (sérieusement, il y avait des passages à niveau et des coups sur le bois, un voyage au spa et un spectacle de magie qui m’a presque mis dans tous mes états).

Il y a certainement des personnages ignobles qui disent des choses horribles (comme dans la vraie vie). Cependant, il y a aussi de nombreux personnages gentils, attentionnés et fantastiques… y compris certains des enfants de quatre ans les plus adorables de tous les temps. Kristan Higgins trouve un excellent équilibre entre sérieux et humour.

Note : 9 /10

 

  • Broché: 528 pages
  • Editeur : HarperCollins (2 mai 2019)
  • Collection : HarperCollins
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 979-1033903598

51nihx62QeL._SX339_BO1,204,203,200_.jpg

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s