Les Années rouge et noir tome 4 : Simone de Pierre Boisserie (Auteur), Didier Convard (Auteur), Stéphane Douay (Illustrations) | 22 janvier 2020

Mai 68. La révolte éclate. Mécontentement populaire, manifestations, barricades, grèves : la France est paralysée. Agnès Laborde évolue désormais dans les hautes sphères du pouvoir. Elle n’a qu’un seul but : se débarrasser d’Aimé Bacchelli, le collabo qui la fait chanter depuis la fin de la guerre. Curieusement, Simone Baroux, journaliste à L’Objectif, commence à recevoir des informations sur les activités crapuleuses de ce dernier. Les deux femmes parviendront-elles à neutraliser Bacchelli et à se libérer du passé ?

Achat : https://amzn.to/2NLc1cr

Chronique :  Dans  cette saga « les années rouge et noir » Pierre Boisserie (Auteur), Didier Convard (Auteur), Stéphane Douay (Illustrations)nous livre une longue saga Tout au long du roman nous suivons des personnages vraiment intéressant.
Cette saga se lit facilement et avec ce tome 4 l’histoire de cette époque arrive sur la fin. Avec un art consommé de l’intrigue et un sens aigu du suspens cette saga « noir » pour démonter les mécanismes qui ont permis à une bonne partie de l’extrême droite de sortir du ghetto et de se construire une respectabilité loin des dérives fascistes des années 1940.
Les auteurs décortique également avec subtilité les tiraillements au sein de la gauche et des syndicats, notamment lors des grandes grèves à Renault Billancourt, en 1947, menées par des militants trotskystes de la future Lutte Ouvrière et échappant aux permanents staliniens. L’impact de l’insurrection à Budapest contre l’URSS, ainsi que celui du soutien au FLN lors de la guerre d’Algérie, sur les militants communistes français, sont également traités avec une jolie maîtrise du sujet. À chaque fois, ces profonds débats qui ont traversé l’ensemble de la société française, sont abordés par le prisme de la vie au jour le jour d’individus qui pourraient être tout le monde. Un point commun les lie pourtant : ils refusent d’être de simple spectateur des événements et veulent en être des acteurs…
Une saga de 4 tome tout aussi ambitieuse que bluffant, qui se lit d’une traite. C’est sans doute sce dernier tome le meilleur. En tout cas, une belle preuve que la bd  est au sommet de sa forme lorsqu’elle nous raconte le monde dans lequel nous vivons.

Note : 9,5/10

 

  • Broché : 56 pages
  • Editeur : Les Arènes (22 janvier 2020)
  • Collection : AR.HORS COLLECT
  • Langue : Français
  • ISBN-13 : 979-1037500588

51F+iEOblqL._SX366_BO1,204,203,200_

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s