La Vie secrète des animaux (11 avril 2018) de Peter Wohlleben

Le talent de conteur et de vulgarisateur de Peter Wohlleben continue d’opérer avec La Vie secrète des animaux. Les droits des animaux, la prise en compte de leur intelligence et, plus récemment, de leur conscience, la question de la souffrance animale, tous ces sujets sont au coeur de l’actualité. Après les arbres, Peter Wohlleben nous ouvre, à sa manière toujours simple, personnelle et imagée, les portes d’un nouveau monde caché : non plus seulement la pensée ou l’intelligence animales, mais le champ complet de leurs émotions.

Chronique : Que ressentent les animaux ? Les animaux peuvent-ils penser comme les humains ? Chez quels animaux la sensibilité s’arrête-t-elle ? Poissons ou mouches à fruits ? Telles sont les questions abordées par le forestier dans son dernier livre :La vie secrète des arbres). La plupart des animaux sont avant tout une chose : des bébés innocents et doux.  Mais même le lecteur neutre devra admettre que les exemples – tirés de la science et de l’expérience de l’auteur – sont concluants et indiquent que nous ne faisons pas assez confiance aux animaux et que les hypothèses communes, par exemple que les poissons ne ressentent pas la douleur, doivent au moins être considérées comme très improbables aujourd’hui. C’est une réalisation désagréable, surtout lorsqu’un animal est aussi intelligent et sensible que le porc, compte tenu de l’élevage de masse agonisant et de l’énorme consommation de viande. Le livre offre de nombreuses histoires étonnantes et divertissantes sur les capacités des animaux les plus divers. Cependant, le livre n’est pas un sermon moral, mais il fournit des éléments de réflexion et un appel au respect de la vie en particulier. Basé sur un certain nombre de recherches scientifiques et les observations de l’auteur, ce livre offre de nombreuses perspectives intéressantes sur la vie des animaux. Dans ce livre une affirmation  fait qu’il y a des gens qui aiment et respectent les animaux, qui essaient de les comprendre comme des êtres vivants qui traversent le même ensemble d’émotions et de luttes, au lieu de les prendre pour acquis.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 272 pages
  • Editeur : Les Arènes (11 avril 2018)
  • Collection : AR.ENVIRONNEMEN

51ZZlMWR-GL._SX328_BO1,204,203,200_.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s