La Lectrice – Livre III – Le Conteur (03) de Traci CHEE | 21 février 2019

Le Livre, antique codex qui narre aussi bien le passé que le présent et l’avenir, mentionne une prophétie qui plongerait les Cinq Royaumes de Kelanna dans une guerre sanglante. Pour se réaliser, la prophétie nécessite un garçon qui n’est autre qu’Archer, mais Sefia est bien décidée à le protéger coûte que coûte. La Garde lui a déjà pris son père, sa mère et sa tante Nin, hors de question qu’elle lui vole le garçon qu’elle aime.
Mais échapper à la Garde et faire mentir une prophétie immémoriale ne sont pas choses faciles : après tout,  » ce qui est écrit s’accomplit « . Témoins de la chute progressive de Kelanna sous la coupe de la Garde, Sefia et Archer vont devoir faire un choix entre leur amour et une guerre qui risque fort de les séparer à tout jamais…

Chronique : Sefia est déterminé à garder Archer hors des griffes de la Garde et de leurs plans de guerre entre les Cinq Royaumes. Le Livre, l’ancien codex infini du passé, du présent et du futur, raconte une prophétie qui plongera Kelanna dans cette guerre sanglante, mais qui exige un garçon – Archer – et Sefia ne reculera devant rien pour assurer sa sécurité. La Garde a déjà volé sa mère, son père et sa tante Nin. Sefia mourrait plus tôt que de les laisser lui en prendre davantage, surtout au garçon qu’elle aime. Mais échapper à la Garde et à la prophétie du Livre n’est pas chose facile. Après tout, ce qui est écrit arrive toujours. Pendant que Sefia et Archer regardent Kelanna commencer à s’effondrer à la volonté de la Garde, ils devront choisir entre leur amour et une guerre qui pourrait bien les déchirer.

Le Conteur est la fin douce et douloureuse d’une série, d’un monde plein de vie, de mort et de magie des histoires.

Comme dans la plupart des derniers livres, j’ai du mal à en parler seul, de peur d’en donner trop à ceux qui n’ont pas lu les livres précédents. A lui seul, Le Conteur est une fin, c’est la conclusion vers laquelle Sefia et Archer se sont tous deux enfuis et ont fui. C’est la vérité révélée par le Livre, c’est la fin de la guerre. C’est une fin inéluctable, même si certains essaient de fuir, d’éviter ou de changer l’avenir. Tout est déjà écrit, entre les couvertures du Livre. Dans l’ensemble, la trilogie est enchanteresse et expansive, voyage après voyage, secret après secret. Mémoire après mémoire. C’est comme un puzzle à résoudre qui n’a pas de vraie réponse. C’est une exploration de la destinée et du destin et du pouvoir des mots parlés et écrits.

Les trois livres sont une joie de lire, de tomber dedans et de suivre les personnages sur leur chemin, quand ils ne savent pas où ils vont et quand ils se précipitent vers un endroit qu’ils ne veulent pas être. Je vois l’émerveillement et le pouvoir du conte dans ces livres, des voyages faciles et durs, des fins heureuses et douces-amères, des révélations infiniment petites et incroyablement grandes. Je recommanderais certainement cette série à ceux qui recherchent la magie et l’aventure, un peu de mystère ou de puzzle ici et là, et la bataille éternelle entre le destin et le libre arbitre.

Note : 9,5/10

 

  • Broché: 608 pages
  • Editeur : R-jeunes adultes (21 février 2019)
  • Collection : R
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2221187814

51SJ+RGMTDL._SX312_BO1,204,203,200_.jpg

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s