Les Hommes de paille: La Trilogie des hommes de paille, T1 (11 septembre 2019) de Michael Marshall

Onze ans plus tard, à Santa Monica, Californie, une adolescente est kidnappée. Le tueur en série que le FBI a surnommé l’Homme Debout a encore frappé.

Chronique : C’est une histoire magnifiquement conçue. D’une pièce à l’autre, d’une pièce à l’autre, un peu comme les poupées russes – alors que Ward se rapproche de plus en plus de la vérité sur sa vie, alors que John s’éloigne peut-être davantage de lui-même et de sa propre conscience….les choses terribles auxquelles ils sont tous deux confrontés les rapprochent mais aussi les séparent. Le mystère lui-même est bien imaginé – Serial Killer Thriller ? Oui. Et non. Ou peut-être. C’est vous qui décidez. Certes, l’auteur a créé ici une mythologie riche – en utilisant des événements de la vie réelle que nous reconnaîtrons tous qu’il a tissé un récit complexe et extrêmement intelligent. L’incrédulité croissante de Ward face à ce qu’il découvre reflétera votre propre incrédulité en tant que lecteur et spectateur des événements à mesure qu’ils se déroulent. Les seconds font tous leur part, mais c’est Ward et John qui vont vous intéresser. Et peut-être que l’homme droit……

C’est le premier livre que j’ai lu de Michael Marshall et je sais que ce ne sera pas le dernier. Je suis tombée amoureuse de ses personnages, tous. Un ancien agent de la CIA essayant de récupérer sa vie après que tout ce en quoi il a toujours cru ait été brisé. Un policier en quête de vengeance alors qu’au fond de lui-même, il est en guerre contre lui-même. Un agent du FBI qui se souvient de l’apogée de sa carrière et qui se bat pour l’atteindre en essayant d’attraper le tueur le plus recherché. Un agent de la CIA avec un sens aigu de la loyauté et de l’humour. Et un tueur qui défend sa cause et justifie le meurtre, mais qui essaie simplement de retrouver son sens de soi. Elles étaient toutes magnifiques. Même les personnages secondaires et leurs motifs étaient magnifiquement exprimés. Tout le monde avait sa place dans ce livre et tout le monde avait un rôle à jouer dans l’histoire, certains que nous pouvons réaliser plus tard que plus tôt.

L’intrigue était plus lente que dans la plupart des thrillers avec plus de détails sur l’état d’esprit des personnages et ce qui les fait avancer plutôt que l’histoire elle-même, mais cela ne me dérangeait pas. L’histoire a été reconstituée magnifiquement et les transitions entre les situations et les personnages se sont déroulées en douceur. J’aime les livres qui racontent l’histoire en alternant les points de vue et tous les personnages ont retenu mon attention, même Sarah avec ses divagations incohérentes. L’essence de chaque personnage a été capturée et il était facile de distinguer qui pensait le paragraphe particulier que je lisais – ce qui m’a fait aimer encore plus le livre. Les derniers chapitres ont été si explicitement décrits qu’ils m’ont fait grimacer. Il était même difficile d’imaginer les atrocités décrites et de les écrire avec tant de détails était si horrible et pourtant si merveilleusement en accord avec le livre.

Il y a quelques trous d’intrigue, mais comme il s’agit d’une série, je pense que mes questions trouveront une réponse dans les prochains livres.  Ce livre vous mettra sur la sellette et vous fera repenser à chaque crime, chaque massacre, chaque catastrophe naturelle et chaque fléau qui menaçait des vies humaines et vous demandera s’il n’y avait aucun motif inhérent à tout ceci.

Note : 9,5/10

 

  • Poche : 408 pages
  • Editeur : Bragelonne
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2290087777

51q9i-M9L3L._SY346_.jpg

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s