Moby Dick de Francesco Artibani, Paolo Mottura | 11 septembre 2019

Le chef-d’œuvre d’Herman Melville, version Disney !

C’est l’histoire d’une traque légendaire. Celle du capitaine d’un navire, le Pequod, qui cherche à se venger d’un cachalot blanc qui lui a dévoré sa jambe par le passé. C’est l’histoire d’un équipage de chasseurs de baleines, otage de l’obsession de son capitaine, et la vie sur un navire où l’aventure et le danger rôdent à chaque instant. C’est l’histoire d’une légende, celle de Moby Dick !

Chronique : Un canard nommé Ishmael se joint à l’équipage  et découvre que le capitaine  a un désir obsessionnel de tuer Moby Dick, le cachalot blanc qui a avalé son bien le plus précieux …

Je fais partie de ces gens qui ont réussi à éviter de lire Moby Dick pendant des années, bien que je connaisse tous les rythmes de l’intrigue depuis que Moby Dick a saturé notre culture pop au fil des ans.

Comme vous pouvez le voir par le titre, il s’agit essentiellement de Moby Dick mettant en vedette les personnage de Disney. Donald Duck est Ismaël, Picsou est le capitaine Achab.

Deux choses m’ont surpris à ce sujet. Tout d’abord, ce n’était pas aussi drôle que je le pensais. Bien qu’il y ait eu des blagues, elles n’ont pas éclipsé la gravité de l’intrigue autant que je l’aurais cru. Francesco Artibani a réussi à donner de la gravité à Picsou/Ahab, ce qui n’est pas une mince affaire quand on parle de canards anthropomorphes.

Deuxièmement, l’œuvre d’art est beaucoup plus détaillée et lunatique que je ne le pensais. Je m’attendais à ce que quelqu’un fasse de son mieux pour Carl Barks. L’illustration est plus détaillée et utilise plus de noirs dans l’encrage que ce à quoi je m’attendais. De plus, l’utilisation de la perspective est comparable à celle de la plupart des bandes dessinées de super-héros. Il y a un panneau à l’œil de ver d’Achab debout au mât du Pequack avec la plupart des membres de son équipage accrochés dessus qui sont des nuances de Jim Steranko dans sa composition.

Je ne vois rien de mal à dire sur Disney Moby Dick, avec Donald Duck. C’était une belle lecture .

Note : 9/10

 

  • Album : 80 pages
  • Editeur : Glénat Disney (11 septembre 2019)
  • Collection : Divers
  • Langue : Français
  • ISBN-10 : 2344037411

616LFJcOfQL._SX346_BO1,204,203,200_.jpg

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s