La Bibliothèque de Mount Char (24 août 2017) de Scott Hawkins

Un dieu qui manque à l’appel. Une bibliothèque qui renferme les secrets de l’univers. Une femme, prise dans une course folle, qui perd de vue son propre coeur. Carolyn était une jeune Américaine comme les autres. Mais ça, c’était avant. Avant la mort de ses parents. Avant qu’un mystérieux personnage, Père, ne la prenne sous son aile avec d’autres orphelins. Depuis, Carolyn n’a pas eu tant d’occasions de sortir. Elle et sa fratrie d’adoption ont été élevés suivant les coutumes anciennes de Père. Ils ont étudié les livres de sa Bibliothèque et appris quelques-uns des secrets de sa puissance. Parfois, ils se sont demandé si leur tuteur intransigeant ne pourrait pas être Dieu lui-même. Mais Père a disparu – peut-être même est-il mort – et il n’y a maintenant plus personne pour protéger la Bibliothèque des féroces combattants qui cherchent à s’en emparer. Carolyn se prépare pour la bataille qui s’annonce. Le destin de l’univers est en jeu, mais Carolyn a tout prévu. Carolyn a un plan. Le seul problème, c’est qu’en le menant à bien elle a oublié de préserver ce qui fait d’elle un être humain. Avec une galerie de personnages mémorables et une intrigue qui vous réserve plus d’une surprise, La Bibliothèque de Mount Char est à la fois terrifiant et hilarant, étrange et humain, visionnaire et captivant. Un roman qui marque l’entrée en scène d’une voix nouvelle dans le monde de la fantasy.

Chronique : Ce livre est classé dans la «fantaisie contemporaine», et il faut supposer que cela devrai être le cas. C’est un romantrès particulier, dans son ambition mais aussi dans le côté horrifique, gore et malsain de certaines scènes. Ce n’est tout de même pas si souvent qu’on voit le maître de la Réalité et de toutes choses à l’oeuvre, formant douze disciples comme autant d’apôtres dévoyés, chacun maîtrisant une partie du pouvoir suprême, chacun étant tour à tour horriblement torturé s’il ne se soumet pas aux volontés de Père. Ces anciens petits américains ont été arrachés, à huit-dix ans, au monde normal, pour être conduits dans la Bibliothèque, celle qui renferme tous les secrets de l’univers.
Malgré des scènes très cruelles, un ton souvent très noir, la fin du livre vous réservera bien des surprises avec des cruautés sans fin ici. Familles psychotiques. Des machinations politiques insensées. Magie étrange. Tours étonnants. Aussi horrible que cela puisse paraître, on apprécie la lecture de ce livre! L’histoire est très attirante. Il vous emmènera et vous tiendra en otage jusqu’à ce que vous arriviez à la fin. L’auteur à une méthode pour l’horreur et la folie, et qui est ici traitée équitablement.
Bien qu’il y ait beaucoup de questions  c’est un très bon roman mais qui appel à un second tome.

Note : 9/10

  • Broché: 480 pages
  • Editeur : Denoël (24 août 2017)
  • Collection : Lunes d’encre

51yGhwkXqQL._SX337_BO1,204,203,200_

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s